8 mai 45

Le 7 mai, l’armée allemande signait sa reddition à Reims, dans le nord-est de la France. Le 8 mai au soir, le maréchal Wilhelm Keitel acceptait la capitulation de l’Allemagne à Berlin. Mais en raison du décalage horaire, ce n’est que le 9 mai que la Russie soviétique allait célébrer la fin de ce que les Russes appellent la “Grande Guerre patriotique”.

Patriotique, voire sacrificielle puisque pas moins de 27 millions de Soviétiques sont morts au cours du conflit. En tout, la Seconde Guerre mondiale a fait de 60 à 80 millions de victimes, dont environ 45 millions de civils.

empty