Sont-ils morts pour rien ? un demi-siècle d'assassinats politiques

,

À propos

"John Kennedy, Martin Luther King, Aldo Moro, Anouar el-Sadate, Indira Gandhi, Yitzhak Rabin, mais aussi Lord Mountbatten ou Thomas Sankara, et bien d´autres : l´assassinat politique a pris depuis un demi-siècle une place majeure dans les relations internationales. Soulevant des flots d´émotion, nourrissant l´inquiétude, ces meurtres n´ont pas seulement transformé la plupart de leurs victimes en icônes. Ils ont, chaque fois, constitué un défi à la paix et à l´harmonie sociale.
Les auteurs de ce livre ne proposent pas d´apporter de nouvelles révélations sur les crimes de cette nature commis durant le dernier demi-siècle - ni d´établir une corrélation entre la justesse éventuelle d´une cause et la haine meurtrière qu´elle engendre. Le poignard de Brutus ne fait pas de César un « juste ».
Outre une reconstitution minutieuse des faits, cas par cas, la question posée sera surtout celle de l´efficacité, on n´ose pas dire du « rendement » historique du forfait, en tant que donnée de la vie publique, nationale ou internationale.
Au fil du récit, Jean Lacouture et Jean-Claude Guillebaud reconstituent les scénarios - souvent rocambolesques - qui mènent à la scène du crime, soulignent les zones d´ombre et croisent les hypothèses à la lumière des informations les plus récentes."

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799)

  • EAN

    9782021014952

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    288 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    1 095 Ko

  • Lectorat

    Tout public

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Média Diffusion

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Jean Lacouture


Jean-Claude Guillebaud

Jean-Claude Guillebaud est journaliste, essayiste et écrivain. Durant vingt ans, il a été journaliste de guerre, publiant notamment dans Le Nouvel Observateur, Le Monde et Sud-Ouest. Sa couverture de la guerre du Vietnam lui valut le prix Albert Londres en 1972. Directeur littéraire aux Éditions du Seuil de 1982 à 2010, où il s'occupait plus
particulièrement des publications en sciences humaines, il est maintenant éditeur aux Éditions Les Arènes. Sa notoriété actuelle est due à la publication d'une série de volumes où il analyse diverses facettes de la métamorphose culturelle en cours en Occident, et ce qu'il appelle le « désarroi contemporain ».

empty