Les clowns ; le dictateur et l'artiste

À propos

« Sur les murs du cirque totalitaire, les portraits du Grand Clown grimaçaient, victorieux, à ladresse de lAuguste, solitaire. »Face à la puissance du dictateur, face aux redoutables moyens de manipulation et de déformation des tyrannies, lartiste se sent bien seul, quand il tente de révéler ou réhabiliter la vérité. Il est vite broyé, à moins d'inventer des ruses, comme lopacité et la duplicité.Norman Manea dépeint la Roumanie des années 80, dans le cirque infernal du Grand Clown des Carpates, Ceauescu, entre tragédie et comédie. Il revisite aussi certains pans obscurs de la mémoire roumaine, en particulier le passé sulfureux de Mircea Eliade, quand il était un fervent adepte de la Garde de fer, mouvement dextrême droite, nationaliste et antisémite.Ces textes, courageux, ont parfois suscité de vives polémiques. Ils sont dune brûlante actualité, dans une époque où les clowns sont de nouveau nombreux sur la scène.Traduit du roumain par Marily Le Nir et Odile Serre

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782021126129

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    269 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    1 085 Ko

  • Lectorat

    Public motivé

  • Distributeur

    Média Diffusion

  • Support principal

    ebook (ePub)

Norman Manea

Né en Bucovine en 1936, Norman Manea est déporté à l'âge de cinq ans en Transnistrie, comme tous les juifs de cette région. Plus tard, après des études d'ingénieur, il décide de se consacrer à l'écriture. C'est en 1986 qu'il choisit de quitter la Roumanie, pour s'établir à Berlin, puis finalement à New York, où il vit aujourd'hui. Il est l'auteur roumain le plus traduit au monde et son oeuvre a été couronnée par de nombreux prix, dont le Médicis étranger en 2006 pour Le Retour du hooligan.

empty