Sa majeste la mort Sa majeste la mort
Sa majeste la mort Sa majeste la mort
Offrir cet ebook

Les mots clés

Récits

Sa majeste la mort

À propos

« La première fois que j'ai entendu parler d'un lieu nommé Auschwitz, d'un camp appelé Skarzysko-Kamienna, d'autres camps portant le nom de Treblinka, Czestochowa, Bergen-Belsen, d'un shtetl Szydlowiec où mon père était né, je devais avoir trois ans et demi. Il me semblait comprendre que, dans ces endroits-là, désignés également comme "K.Z.", "camp de travail", "camp de concentration", "camp d'extermination", des gens appelés "Allemands", ou encore "bandits nazis" par mon oncle Israël, emmenaient les juifs pour les tuer, loin des regards des autres hommes. »Myriam Anissimov veut précisément reporter sous les regards des hommes ces années-là. Qu'est devenu l'oncle Israël, qui écrivait en yiddish des lettres si déchirantes au père de Myriam ? Et comment a disparu l'autre oncle, Samuel, frère de sa mère ? Maintenant que les années ont passé, l'enfance ressurgit. Le « homme pour internés » de Suisse, l'atelier de confection de Lyon, le village des Pyrénées et aussi New York : la mémoire est partout, la menace de l'oubli est partout. La littérature a cette force de résistance au temps. Grâce à la précision de l'enquête, grâce à l'exigence du coeur, grâce au style. A travers les images bouleversantes ou drôles, à travers la vie qui continue malgré les appels de Sa Majesté la Mort.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782021173185

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    288 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    2 488 Ko

  • Distributeur

    Média Diffusion

  • Support principal

    ebook (ePub)

Myriam Anissimov

Myriam Anissimov est née en 1943 dans un camp en Suisse. D'origine polonaise, elle est l'auteur de plusieurs romans dont La Soie et les Cendres (Folio), Dans la plus stricte intimité (L'Olivier), Le Marida (Points), Sa Majesté la Mort (Seuil) et des biographies de référence de Primo Levi (Lattès) et Romain Gary (Denoël).ÿElle a toujours cherché, dans ses récits personnels (Le Marida, La Soie et les Cendres, Sa Majesté la Mort) et dans ses grandes biographies (Primo Levi, Vassili Grossman, Romain Gary), à s'expliquer les destins de persécutés et les courants de l'histoire qui entraînent les individus.

empty