Les pouvoirs de la parole

À propos

René Daumal (1908-1944), poète (Le Contre-Ciel), conteur (La Grande Beuverie, Le Mont Analogue), a laissé une oeuvre importante d'essayiste, enfin réunie en deux volumes. L'Évidence absurde et Les Pouvoirs de la Parole mettent à la disposition du lecteur, dans un ordre chronologique, l'essentiel des spéculations philosophiques et des réflexions poétiques de cet écrivain d'une richesse de pensée peu commune. Dans Les Pouvoirs de la Parole, le lecteur trouve, avec les textes de la maturité, les approfondissements théoriques et pratiques de ce qui tient le plus à coeur à Daumal et qui est au centre même de sa vision : la pensée traditionnelle hindoue, comprise, vécue, enseignée comme "métaphysique expérimentale" susceptible de fournir à l'individu le moyen de réaliser son véritable "soi". Daumal, en considérant sur les bases traditionnelles, et incontestablement actuelles, ce que, d'après les doctrines hindoues, il appelle les "pouvoirs de la Parole", étudie en philosophe et en poète les phénomènes du langage dans des analyses d'une immense portée.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782072129674

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    292 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    552 Ko

  • Distributeur

    Gallimard

René Daumal

René Daumal est né en 1908 à Boulzicourt (Ardennes). Ancien élève d'Alain au lycée Henri IV à Paris, il crée en 1928 la revue Le Grand Jeu avec Roger-Gilbert Lecomte, Roger Vaillant et Josef Sima. Après deux ans à New York comme attaché de presse du danseur Ugay Shankar entre 1932 et 1933, il rentre à Paris et vit très misérablement. Son premier ouvrage, Le Contre-Ciel, sort en 1936 et obtient le prix Doucet. ÿIl continue à écrire abondamment : poésie en prose, articles pour la NRF, correspondance. ses textes sont pour la plupart édités à titre posthume. ÿIl écrit La Guerre sainte en 1940, alors qu'il est déjà très atteint par la tuberculose dont il décède en 1944.

empty