La grandeur ; Saint-Simon

À propos

"Saint-Simon vivait entouré de tableaux. Ils peuplaient par dizaines les murs de son château, portraits de famille, portraits de Louis XIII encadrés dans les boiseries, fixés au-dessus des glaces, peints sur toile, peints sur bois, en estampes, buste de Louis XIII sur un piédestal, la tête en cire ceinte d'une couronne en cuivre, portraits de Mme de Saint-Simon, de Rancé, du duc d'Orléans, du cardinal de Fleury, du cardinal de Noailles, du cardinal Dubois devant la chaise percée, et, dans une chambre au premier étage ayant vue sur le parc, du feu duc de Saint-Simon et de la feue duchesse, sans autres précisions, le duc Claude et Charlotte la mère, ou Diane sa première épouse.
Sain-Simon n'apparaît jamais, aucun tableau de lui."
Jean-Michel Delacomptée.

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782072684685

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    2 877 Ko

  • Distributeur

    Gallimard

  • Diffuseur

    Gallimard

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Jean-Michel Delacomptée

Après des études de lettres, Jean-Michel Delacomptée a occupé les postes d'enseignant à l'Institut français de Kyoto puis de conseiller culturel à Jérusalem avant de remplir différentes fonctions au ministère des Affaires étrangères. Maître de conférences habilité en littérature française, il a ensuite enseigné à l'université. Il dirige désormais la collection « Nos vies » créée en 2015 aux éditions Gallimard.

Sa production d'écrivain consiste principalement en des portraits de personnages historiques et de gens de lettres, principalement chez Gallimard dans la collection L'un et l'autre (Madame la cour la mort, Et qu'un seul soit l'ami, Le Roi miniature, Racine en majesté - Flammarion -, Je ne serai peintre que pour elle, Ambroise Paré, la main savante, Langue morte Bossuet, La Grandeur Saint-Simon, puis Adieu Montaigne en 2015 chez Fayard). Mais il a également publié un Petit éloge des amoureux du silence (Folio), deux romans (Jalousies, La Vie de bureau), une analyse de La Princesse de Clèves, Passions, chez Arléa (2012), et, chez Gallimard, un livre en partie autobiographique, Écrire pour quelqu'un (2014).

empty