[eBook] Une plaie ouverte

Résumé

1870, la défaite de Sedan scelle la guerre franco-prussienne. Dans Paris assiégé, l'heure de la Commune va sonner. Une bande d'amis vit la fièvre de l'insurrection. Ils se nomment Vallès, Verlaine, Courbet, Gill, Marceau, Manon, Dana... Mais le temps des cerises s'achève dans le sang. Les amis sont dispersés, arrêtés ou recherchés. Dana, en fuite, est condamné à mort, accusé d'avoir participé au massacre des otages de la rue Haxo. Qui était-il ? Communard authentique ? Personnage trouble? L'homme aux gestes de fumée a laissé derrière lui un halo de mystère. Son souvenir hante Marceau jusqu'à l'obsession. Trente ans plus tard, il croit le reconnaître parmi les figurants du premier western de l'histoire du cinématographe, et n'aura de cesse de retrouver sa trace. Elle croise celles des chercheurs d'absolu, exilés de la vieille Europe, qui parcourent les États-Unis...

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

  • EAN 9782072730498
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 320 Pages
  • Action copier/coller Non
  • Action imprimer Non
  • Partage Dans le cadre de la copie privée
  • Nb Partage 6 appareils
  • Poids 1 382 Ko
  • Distributeur Gallimard

Patrick Pécherot

Né en 1953, à Courbevoie, Patrick Pécherot a exercé plusieurs métiers, en particulier dans le secteur social où il est aujourd'hui journaliste. Il publie son premier roman, Tiuraï, en 1996, à la Série Noire Gallimard. En 2002 il obtient le Grand Prix de la Littérature Policière pour Les Brouillards de la Butte. Parallèlement au roman noir, il alterne récits jeunesse, nouvelles, et bandes dessinées. Trois genres dans lesquels il décline son thème de prédilection : la mémoire sociale, et son attirance particulière pour les atmosphères. Son dernier roman, Tranchecaille(paru en novembre 2008, aux éditions Gallimard Série Noire) revient sur la « Grande Guerre », un sujet qu'il avait abordé pour les jeunes lecteurs avec L'Affaire Jules Bathias(Syros), ouvrage nominé en 2008 pour le prix Chronos et le prix des Incorruptibles.

empty