Un petit héros. Extrait de mémoires anonymes

À propos

"J'ai déjà dit que les blâmables assiduités de la perfide blonde me faisaient honte, me froissaient, me blessaient jusqu'au fond du coeur. Mais il y avait à cela une cause secrète, étrange, sotte, que je dissimulais, qui me faisait trembler comme un avare sur son trésor, et à la seule pensée de laquelle - seul à seul avec ma tête chavirée, caché dans quelque coin bien sombre où ne pouvait atteindre le regard inquisiteur et moqueur d'aucune friponne aux yeux bleus -, à la seule pensée de laquelle j'avais le souffle coupé de confusion, de honte et d'effroi... Disons le mot : j'étais amoureux." Dans ce récit écrit en prison, Dostoïevski décrit l'éveil au monde d'un enfant qu'agitent les troubles d'un premier amour.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782072738807

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    942 Ko

  • Distributeur

    Gallimard

Fedor Mihailovic Dostoevskij

  • Pays : Russie
  • Langue : Russe

Fedor Mihailovic Dostoevskij (1821-1881) est l'un des plus grands romanciers russes ; il a influencé de nombreux écrivains et philosophes. Ce n'est qu'en 1860 qu'il commence à écrire, d'abord dans la revue le Temps, puis dans l'Époque. Ses premières œuvres comportent des romans, Humiliés et offensés (1861), les Souvenirs de la maison des morts (1861-1862) et un grand nombre d'articles comme les Notes d'hiver sur des impressions d'été (1863), où il condamne la civilisation occidentale bourgeoise, matérialiste et impie. Puis il publiera des chef-d'œuvre de la littérature comportant, entre-autres : Notes d'un souterrain (1864), Crime et Châtiment (1866), Le Joueur (1866), L'Idiot (1868-1869), Journal d'un écrivain, L'Adolescent (1875) et Les Frères Karamazov (1879-1880).

empty