Bruges-la-morte

À propos

Hugues Viane ne se console pas de la disparition de sa femme. Il s'est réfugié à Bruges dont l'eau stagnante des canaux convient à son deuil. il erre dans le labyrinthe des rues, croise une inconnue dont la silhouette, la démarche, le visage le frappent de stupeur : Ah ! Comme elle ressemblait à la morte ! Bruges-la-Morte associe les thèmes du fantastique aux intuitions du symbolisme. Il donne aussi l'exemple, avant Nadja d'André Breton, du premier ouvrage d'auteur illustré de photographies.Cette réédition d'un des chefs-d'oeuvre de la littérature fin de siècle est accompagnée des trente-cinq illustrations de l'édition originale et de nombreuses variantes. un dossier documentaire éclaire l'accueil que le roman a reçu en France et en Belgique. Il témoigne des réserves qu'a suscitées l'introduction de la photographie dans une oeuvre littéraire.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782081379565

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    352 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    8 376 Ko

  • Distributeur

    Flammarion

  • Diffuseur

    Flammarion

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Georges Rodenbach

Ami de Mallarmé, Rodin ou encore Villiers
de L'Isle-Adam, Georges Rodenbach
(1855-1898), écrivain belge de la génération
symboliste, écrivit tour à tour pièces de
théâtre, romans, poèmes, articles ou encore
contes. Parmi ses écrits, dont l'œuvre la
plus connue demeure Bruges-la-Morte :
Le Règne du silence (1891) ; Musée des
Béguines et Le Voile (1894) ; la Vocation
(1895) ; le Carillonneur (1897) ainsi que le
Rouet des brumes (1901).

empty