[eBook] La politique scientifique de Pierre Mendès France ; une ambition républicaine

Résumé

Le « moment Mendès France » est une étape majeure dans la construction d´une politique scientifique française.  Pierre Mendès France, étoile montante de la IVe République, met la recherche au premier plan de son projet politique et économique. Chef du gouvernement en 1954, il recrée, 17 ans après Blum, un secrétariat d´État à la recherche scientifique et un Conseil supérieur de la recherche scientifique.  Écarté du pouvoir, il suscite, avec le colloque de Caen de 1956, de véritables états généraux de la recherche et de l´enseignement scientifiques. Il dénonce les rigidités qui bloquent les voies nouvelles de la recherche, prône l´extension massive des études scientifiques et l´instauration d´une autorité politique de la recherche qui coordonne et stimule.  C´est dans le droit fi l du colloque de Caen, dans le climat durablement créé par le Mouvement pour l´expansion de la recherche issu de Caen, que de Gaulle inaugure en 1958 une grande politique de la recherche.  Et « s´il existe aujourd´hui une question politique des politiques scientifiques, elle doit beaucoup à l´héritage de pensées légué par Mendès France ».  Jean-Louis Crémieux-Brilhac, haut fonctionnaire et historien correspondant de l´Institut, a été, sous l´égide de Pierre Mendès France, un des animateurs du Mouvement pour l´expansion de la recherche scientifique et l´organisateur des colloques sur l´enseignement et la recherche des décennies 1950 et 1960.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782200286682
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 192 Pages
  • Action copier/coller Dans le cadre de la copie privée
  • Nb pages copiables 38
  • Action imprimer Dans le cadre de la copie privée
  • Nb pages imprimables 192
  • Partage Dans le cadre de la copie privée
  • Nb Partage 6 appareils
  • Poids 1 024 Ko
  • Distributeur Numilog

Série : Non précisée

Jean-Louis Crémieux-Brilhac

Jean-Louis Crémieux-Brilhac, évadé d'Allemagne par l'Union soviétique et engagé dans les Forces françaises libres, a dirigé le service de diffusion clandestine de la France Libre. Devenu historien après une carrière de haut fonctionnaire, il est l'auteur de La France Libre (1996), Ici Londres, les voix de la liberté (1975-1977), et de Prisonniers de la liberté (2004).

empty