Syrie, une guerre pour rien

À propos

Trois cent mille morts depuis 2011, une paix improbable. Pourquoi la guerre en Syrie est-elle une catastrophe globale ? En quoi les puissances occidentales sontelles aussi responsables de cet échec politique, militaire et moral ? Au nom de quoi ce désastre pourtant annoncé a-t-il été nié ? Et comment la France a-t-elle perdu une partie essentielle au regard de son histoire comme de sa vocation et de ses intérêts ? Le Levant, le Grand jeu, Sykes-Picot, le déchirement libanais, la lutte entre sunnites et chiites, la tragédie des chrétiens mais aussi les Assad, le terrorisme, les frères musulmans, le néo-califat, et en arrière-plan Washington, Ankara, Moscou, Téhéran, La Mecque : c'est la Question d'Orient que convoque ici, sur un siècle, Frédéric Pichon afin d'éclairer, comme jamais, les ombres du présent. Et, surtout, de dessiner les grandes lignes d'une possible, reconstruction de ce berceau du monde, toujours aussi compliqué, mais de plus en plus ravagé. Un décryptage lumineux de l'actualité. Un appel salutaire au réveil de notre diplomatie.

empty