L'ocean de la stérilité t.1 ; Lolita complex

À propos

Fauché, dépressif et divorcé, le photographe gaffeur Gilbert Woodbrooke végète au bord du suicide lorsqu´un job inespéré lui tombe du ciel : interprète pour Emiko Yûki, une romancière japonaise de dix-neuf ans, en voyage promotionnel à Londres. Tout irait bien si leur route ne croisait celles d´une petite Roumaine prostituée par les gangs albanais et d´un célèbre "Young British Artist " complètement déjanté, obsédé par les momies égyptiennes et le crime élevé au rang des Beaux-Arts... Hommage au film fantastique britannique, satire des milieux de l´art contemporain et attaque violente contre le néo-libéralisme à la Tony Blair, Lolita complex met en lumière la fascination érotique actuelle pour la femme-enfant en illustrant notamment une de ses dérives : l´esclavage moderne de jeunes adolescentes importées de l´Est et le traitement infligé à ces enfants devenues prostituées. Ecrivain, peintre, photographe et réalisateur, Romain Slocombe entame, après sa tétralogie japonaise, une trilogie tournée, cette fois, vers nos latitudes : L´Océan de la stérilité.
L´occasion, pour lui, de porter un regard détaché, cruellement amusé mais souvent glaçant, sur les revers d´un Occident fragilisé.
Lolita complex sera suivi, à l'automne 2009, de Sexy New York et, à l'automne 2010, de Japan Connection.

Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    9782213645445

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    480 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    430 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Romain Slocombe

Photographe, cinéaste, peintre, illustrateur, traducteur et écrivain, Romain Slocombe réconcilie depuis plus de trente-cinq ans le roman noir, l'avant-garde artistique et l'univers underground de la contre-culture américaine et japonaise. Son intérêt pour la question de la violence, y compris sous la forme ultime de la torture, dans le cadre intime ou historique, a ceci d'unique qu'elle ne sombre jamais dans la morbidité. C'est avec une sérénité parfaite et un humour élégant, très british, que Romain Slocombe aime aborder des sujets graves en créant des univers minutieusement extraits de son imagination sans limite. Il s'offre le paradoxe d'une écriture documentée et de sujets très contemporains, notamment ceux de la fascination du féminin, du rapport entre image et écrit, de la proximité de la civilisation occidentale ou japonaise et du monstrueux. Sa tétralogie La Crucifixion en jaune, publiée chez Gallimard, a rencontré un grand succès critique et public, et les expositions de ses ½uvres photographiques l'ont fait connaître dans le monde entier. Auteur de polars accompli (Envoyez la fracture, Mortelle résidence) et spécialiste incontesté de l'imagerie japonaise, sa longue collaboration avec Roland Jaccard (culminant avec Sugar Babies et Suite viennoise) a mis en lumière sa singularité dans le panorama littéraire français. Éclectique savant dans une époque qui ne connaît que les dilettantes zappeurs, il peut fièrement revendiquer ses héritages, de Topor à Huysmans en passant par Chesterton ou Jack O'Connell. En quarante ans de travail, il s'est forgé une place à part dans les meilleures maisons d'édition françaises : Gallimard, Fayard, les Presses Universitaires de France.

empty