Le nouveau Moyen-Orient ; les peuples à l'heure de la Révolution syrienne

À propos

La révolution syrienne a débuté en mars 2011. A la différence des précédents pays arabes, dont le dictateur a été chassé par des manifestations de rue, la Syrie de Bachar el Assad a connu une longue période de contestation du régime sans que celui-ci ne tombe, avant d´entrer dans une terrible guerre opposant la population civile aux milices du régime. Cette transformation de la dynamique révolutionnaire en Syrie est inhérente à un grand nombre de facteurs (dont le facteur temps, qui laisse la possibilité pour certaines forces contre-révolutionnaires de limiter le résultat d´une révolution déjà victorieuse) ; mais surtout elle traduit la spécificité de l´enjeu que constitue la Syrie, à la fois le « coeur de l´arabité », héritière d´une longue histoire culturelle et politique, et pivot d´une région géographique, le Moyen-Orient, qui a été construite de toutes pièces par les puissances coloniales à la veille de la chute de l´Empire ottoman. C´est là, cent ans après la Syrie mandataire, au début du XIXe siècle, que fait rage l´une des grandes batailles qui reconfigure le monde : le peuple syrien veut reprendre son destin en main, achever un processus d´émancipation politique qui n´a pas pu être mené à bout. Et dans le même temps s´y déploie un nouveau « grand jeu », où s´exercent des influences et des guerres par procuration, mettant aux prises la majorité des acteurs régionaux (Qatar, Arabie saoudite, Iran, Russie, Chine, E.U. etc.). Quelle que soit l´issue des bras de fer en cours, entre le régime et la population, entre les puissances qui se disputent une influence locale, l´An II de la Révolution arabe aura été déterminant.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique dans le monde

  • EAN

    9782213675138

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    408 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    2 150 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Jean-Pierre Filiu

Jean-Pierre Filiu est professeur associé à l'Institut d'études politiques de Paris. Il a consacré sa thèse d'histoire contemporaine à « La crise de l'ORTF en mai-juillet 1968 ». Il a déjà publié « Mitterrand et la Palestine » (Fayard, 2005) et « Les Frontières du jihad » (Fayard, 2006).

empty