À propos

J'ai attendu une minute, deux minutes et même trois minutes, mais en faisant des mouillettes... L'oeuf à la coque ! Toujours trop long avant de retrouver la saveur de l'enfance. Hier encore, nous disposions d'une chanson l'Écharpe, interprétée par Fanon, qui nous donnait un temps de cuisson idéal, une attente enchantée... Je passe de la coque à l'âme, mais la mort ! L'attente de la mort ! Pour celle-ci, pas de chansonnette. En tout cas, pas assez longue. Alors, des attentes enchantées, d'autres pas !... Je choisis tout de suite l'enchantement. Et j'opte pour l'oeuf à la coque. Et je dis qu'il ne tient qu'à nous que l'attente de la mort soit, elle aussi, enchantée. Cette attente-là n'est en fait que la vie elle-même, tissée de toutes les attentes. On peut penser l'attente, la désirer, l'aimer. Elle ouvre sur le seuil de tous les inattendus de la vie. Moi je crois qu'il y a carrément de l'âme dans l'attente. Oui, j'en suis sûre, c'est dans l'attente que mijote la vie. Et si on se la mitonnait aux petits oignons ! Et puis, vous le savez bien : On ne perd rien pour attendre. Alors profitons-en. Vite ! Attendons.

Vous êtes l´auteur ou l´ayant droit de ce livre ? Informez-vous auprès du diffuseur FeniXX en cliquant ici

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782221180938

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    236 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    337 Ko

  • Distributeur

    FeniXX

  • Support principal

    ebook (ePub)

Sophie Chauveau

  • Naissance : 30-1-1953
  • Age : 66 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Avec une soif et une exigence intraitables, Sophie Chauveau explore depuis quinze ans, les vies des plus grands artistes et penseurs européens.ÿAvant Picasso, Lippi, de Vinci, Boticelli, Fragonard, Manet ou Diderot ont été l'objet de ses recherches quasi-obsessionnelle et passionnées.ÿElle a publié en 2013 une saga plus autobiographique, chez Gallimard, Noces de charbon, suivi de La Fabrique des pervers en 2016.

empty