Nobelle

À propos

Pour toutes celles qui se sentent le talent d'écrire... " En octobre dernier, quand, par un coup de téléphone, votre Académie a agité ses clochettes, c'est le nom de Magnus qui m'est venu en premier à l'esprit. Les choses naissent bien quelque part, et comment ne pas nous revoir, lui, le jeune garçon penché sur mes poèmes, et moi, au toupet illimité, qui le regardait lire... " À l'occasion de son discours de réception du prix Nobel de littérature, Annette Comte se souvient de ses dix ans et de celui qui lui a donné l'envie d'écrire. Elle raconte, émerveillée, ce que le flamboyant Magnus fut pour elle - et il fut tout - l'été 1972, dans le sud de la France. Mais ce n'est qu'en osant, à Stockholm, revenir ainsi sur cette première et immense peine de coeur qu'Annette prendra la mesure de ce qu'un écrivain demande à l'amour.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782221245668

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    281 Pages

  • Poids

    967 Ko

  • Distributeur

    Editis

Sophie Fontanel

Née à Paris en 1962, Sophie Fontanel travaille pour la presse écrite – "Le Matin de Paris", "Le Monde", "Libération", puis comme rédactrice en chef adjointe de "Cosmopolitan". Elle est aujourd’hui journaliste au magazine "Elle". En 1995, elle publie "Sacré Paul", son premier roman chez NiL éditions. Son séjour de trois ans à Canal+ lui inspirera le sujet de son deuxième roman: "Le Plus Jeune Métier du monde".

empty