Villa vanille

À propos

Ils étaient fiers, arrogants, passionnés. Ils étaient les maîtres de Madagascar, l île rouge. Villa Vanille ou Palembang, leurs domaines, s'étendaient sur des milliers d'hectares au pied de l'Ankaratra. La tourmente de la Deuxième Guerre mondiale les avait épargnés. Ils pensaient que rien ne changerait dans ce paradis. Et pourtant, un matin de printemps 1947, dans les rayons d'un soleil qui ne reviendrait plus, les premiers feux de la révolte éclataient. Leur univers allait basculer. À jamais.Une fresque flamboyante et sensuelle où, dans la fournaise d'une violence longtemps cachée par l Histoire, se joue le destin d'hommes et de femmes aux passions tumultueuses.Dans ce climat exacerbé de haines sourdes, de peurs, de chaleurs tropicales, Patrick Cauvin nous offre l Autant en emporte le vent des colonies françaises. Un roman de chair, de sang, de fièvre, une tourmente furieuse au coeur d'un cyclone dévastateur.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782226232540

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    448 Pages

  • Distributeur

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Sommaire relié au texte

    Non

  • Ordonnancement des éléments (textuels ou non)

    Non

  • Description des éléments non textuels

    Non

  • Numérotation des pages papier (mises en page redistribuable)

    Non

Patrick Cauvin

De son vrai nom Claude Klotz, Patrick Cauvin est né le 6 octobre 1932 à Marseille. ÿDepuis 1938, il vit à Paris où il fait ses primaires et se découvre une vocation de footballeur, écourtée parce sa myopie. C’est un élève moyen, chétif et affaibli par les privations de la guerre. Claude Klotz est depuis 1944 passionné par la culture américaine ( films, acteurs, cigarettes...). ÿDans ses études, il découvre la philosophie et passe une licence à l’université. ÿIl fait la guerre d’Algérie pendant deux ans en tant que soldat. A son retour, il enseigne le français dans un collège de banlieue parisienne jusqu’en 1976. ÿIl est critique de cinéma pour le journal Pilote et commence à écrire des romans policiers comme Darakan, la série Reiner,... ÿIl écrit également des pastiches de films d’épouvante ou d’action, comme Dracula père et fils et Les fabuleuses aventures d’Anselme Levasseur. Sous le nom de Claude Klotz, il écrit des romans noirs. Et, sous celui de Patrick Cauvin, des best-sellers plus souriants. Il est l’auteur d’une vingtaine de livres dont E=mc² mon Amour, Rue des bons-enfants, Haute-Pierre,... Aujourd’hui, Claude Klotz habite Montmartre, est marié et père de deux enfants.

empty