Les chiens et les loups

À propos

Témoin des bouleversements de son siècle, Irène Némirovksy, morte à Auschwitz en 1942, est l'auteur d'une oeuvre étonnante qui fait d'elle un des plus grands écrivains de l'entre-deux-guerre. À la croisée des cultures juive, française et slave, cette romancière ne cesse de surprendre par sa modernité. Comme la plupart des romans d'Irène Némirovsky, Les chiens et les loups (1940) n'est pas étranger au destin personnel de son auteur. Le sentiment d'un inconsolable exil (issue de la haute bourgeoisie juive, Irène Némirovsky fuit Kiev et la Révolution d'Octobre avec sa famille avant de trouver refuge en France), le poids de la société et la fatalité du destin sont au centre de ce roman qui évoque l'amour insensé de deux jeunes Juifs unis par un lointain souvenir. Ada, une artiste révoltée, et Harry, un riche banquier, sont les deux facettes d'une même personne. Tragiquement attirés l'un vers l'autre, rien ne peut les réunir, si ce n'est le sentiment de leur propre perte. Bercé de mélancolie, ce bouleversant roman sur l'enfance et l'innocence perdue, est un chef-d'oeuvre de la littérature, à découvrir, ou à redécouvrir.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782226340818

  • Disponibilité

    Disponible

  • Sommaire relié au texte

    Non

  • Ordonnancement des éléments (textuels ou non)

    Non

  • Description des éléments non textuels

    Non

  • Numérotation des pages papier (mises en page redistribuable)

    Non

Irène Némirovsky

Couronnée à titre posthume par le Renaudot pour Suite française , Irène Némirovsky (1903-1942) compte parmi les grands écrivains de la première moitié du xx e siècle.ÿObservatrice lucide et cruelle de la société de l'entre-deux-guerres, elle témoigna de ses bouleversements à travers plus d'une trentaine de romans qui constituent une oeuvre intemporelle.

empty