Le joueur d'échecs

Traduction JEAN TORRENT  ''

À propos

Le Joueur d'échecs de Stefan Zweig. Traduit de l'allemand par Jean Torrent. Préface de Carine Trevisan. Traduction inédite. Éditions Payot " Quiconque a succombé à une manie reste pour toujours sous sa menace. " Mirko Czentovic est inculte, méfiant, taciturne. Ce n'est pas un secret. Son cerveau semble fonctionner avec lenteur. Mais Czentovic est champion du monde d'échecs, et personne n'arrive à le battre. À bord du paquebot qui les emmène vers Buenos Aires, un inconnu, le visage pâle comme la mort, se décide pourtant à l'affronter. À la surprise générale, il gagne la partie. Czentovic propose alors à l'inconnu de jouer la revanche... Écrit à la fin de sa vie, alors que Zweig a été contraint par les nazis à s'exiler au Brésil, Le Joueur d'échecs est un chef-d'oeuvre. Récit poignant d'une addiction au jeu et des effets dévastateur de l'enfermement et de la solitude sur la personnalité, il offre aussi une magnifique allégorie sur la violence totalitaire et le pouvoir salvateur de la culture.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782228909921

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    1 566 Ko

  • Distributeur

    Actes Sud

  • Support principal

    ebook (ePub)

Stefan Zweig

Stefan Zweig (1881-1942), romancier, nouvelliste et dramaturge autrichien, naturalisé britannique, est l'auteur d'une œuvre prolifique qui ne cesse de susciter l'engouement du public et de multiples adaptations. Figure de proue lucide des cercles intellectuels de Vienne d'avant-guerre, il fuit la montée du nazisme et gagne l'Angleterre alors que "La Peur" - écrite en 1913 et parue en allemand en 1920 - paraît enfin en français (1935). Admiré pour la profondeur incarnée avec laquelle il traite l'exploration psychique de ses personnages féminins, il se fait connaître aussi pour son pacifisme. Révulsé par la Seconde Guerre mondiale, il convainc sa jeune épouse de se suicider avec lui, au Brésil, à l'âge de 60 ans.

empty