Si Beale Street pouvait parler

  • Stock 27 Septembre 2017

À propos

Si Beale Street pouvait parler, elle raconterait à peu près ceci : Tish, dix-neuf ans, est amoureuse de Fonny, un jeune sculpteur noir. Elle est enceinte et ils sont bien décidés à se marier. Mais Fonny, accusé d'avoir violé une jeune Porto-Ricaine, est jeté en prison. Pendant que les deux familles se mettent en quête de preuves qui pourront le disculper, Tish et Fonny n'ont d'autre choix qu'attendre, portés par leur amour, un amour qui transcende le désespoir, la colère et la haine.
Ce roman bouleversant a le goût doux-amer des blues tant aimés de James Baldwin qui montre ici encore son prodigieux talent
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Magali Berger.
Préface de Geneviève Brisac.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782234084841

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    1 567 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

James Baldwin

James Baldwin (1924-1987), connu pour son oeuvre de romancier et de dramaturge, presque intégralement traduite en français, est également un auteur profondément politique.ÿÉcartelé entre les partisans de Luther King et du mouvement des droits civiques d'un côté et les partisans du nationalisme et du séparatisme racial, Baldwin n'aura de cesse de tenter d'établir des ponts entre ces deux courants de la lutte des Noirs américains.ÿDans ses essais, de Chronique d'un pays natal à La prochaine fois le feu, en passant par Le racisme en question, Baldwin tente de faire émerger une voix singulière sur la question de l'oppression raciale et des stratégies de lutte.ÿC'est son admiration pour Malcolm X, ainsi que sa défiance vis-à-vis de la Nation of Islam qui le pousseront à livrer sa propre version de Malcolm, après l'assassinat de ce dernier, suivi quelques années plus tard par celui de Martin Luther King.

empty