Les cinq cent millions de la begum

À propos

Édition illustrée et enrichie (illustrations originales de la collection Hetzel et dossier sur l'auteur)Le Dr Sarrasin, paisible savant français, se trouve soudain à la tête d'un fabuleux héritage : les cinq cents millions de la Bégum Gokool. Mais le Pr Schultze revendique vigoureusement sa part. Les deux hommes finissent par s'entendre et partagent cette mirifique fortune. Tandis que le Français emploie son argent à l'édification d'une cité modèle, France-Ville, l'Allemand, lui, élève la Cité de l'Acier. Herr Schultze a tenu des propos alarmants sur France-Ville : « J'espère, a-t-il dit, que l'expérience que nous ferons sur elle servira d'exemple au monde. » Un jeune ami alsacien du Dr Sarrasin décide alors d'espionner les oeuvres de Schultze et, se faisant passer pour un citoyen suisse, pénètre dans la Cité de l'Acier, forteresse jalousement gardée...
Les Cinq Cents Millions de la Bégum : un des romans de Jules Verne où le poids de l'histoire récente se fait sentir.
  

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782253093992

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    10 271 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Jules Verne

Jules Verne, né le 8 février 1828 à Nantes, mort le 24 mars 1905 à Amiens, est un écrivain français dont une grande partie de l'oeuvre est consacrée à des romans d'aventures et de science-fiction (appelés du temps de Jules Verne romans d'anticipation). L'année 2005 a été déclarée «Année Jules Verne», à l'occasion du centenaire de la mort de l'auteur. La légende affirme qu'en 1839, à l'âge de 11 ans, le petit Jules se serait embarqué sur un long courrier à destination des Indes, en qualité de mousse. Son père l'aurait alors récupéré inextremis à Paimboeuf. On dit que Jules Verne aurait avoué qu'il était parti pour rapporter un collier de corail à sa cousine, Caroline Tronson, dont il était amoureux. Rudement tancé par son père, il aurait promis de ne plus voyager qu'en rêve.

empty