Nantas suivi de Madame Sourdis

À propos

Nantas, un jeune Marseillais ambitieux qui vient de monter à Paris, ne parvient pas à trouver de situation lorsqu´un soir une mystérieuse visiteuse lui propose d´épouser Flavie, la fille du baron Danvilliers : il reconnaîtra l´enfant dont elle est enceinte et percevra deux cent mille francs. Simplement, la jeune fille lui demande de n´être jamais son mari que de nom et, après sa brillante ascension sociale, c´est Flavie que Nantas voudra conquérir. Relation qui s´inverse dans la seconde nouvelle, où le triomphe de la virilité se retourne en défaite. Car si Adèle désire épouser Ferdinand Sourdis dans l´espoir de mener le jeune peintre à la gloire, la paresse aussi bien que la débauche du mari conduisent peu à peu sa jeune femme à achever ses tableaux - et finalement à usurper son rôle. Publiées pour la première fois en 1878 et en 1880 dans Le Messager de l´Europe, une grande revue de Saint-Pétersbourg, ces nouvelles appartiennent pleinement à leur temps. Mais si l´ambitieuse puissance de Nantas évoque Son Excellence Eugène Rougon, ou Aristide Saccard, l´aventurier prédateur de La Curée, c´est bien plutôt à la misogynie des écrivains proches de Zola que fait songer Madame Sourdis, femme-vampire qui aura finalement dévoré son mari et inquiétante annonciatrice de bien des névroses fin-de-siècle qui feront aussi frémir de cette épouvante-là. Edition de Jacques Noiray. 

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782253094302

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    420 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty