La danse des illusions

À propos

Louis Denfert, jeune et fringant reporter, est amené à enquêter sur une série de ténébreux mystères. Tel Rouletabille, il traque la vérité derrière les apparences, à travers l'Europe. Mêlant hommage à la littérature populaire d'hier et suspense moderne, personnages de fiction et personnages réels, cette nouvelle série couvrira la période 1890-1900 et s'articule autour d'une des principales inventions de cette décennie, invention qui a totalement remodelé l'imaginaire du XXe siècle, opium du peuple et 7e art : le cinéma. La danse des illusions 1895. Dreyfus est dégradé, Breuer et Freud publient Étude sur l'Hystérie, H.G Wells The Time Machine, et Louis Denfert, l'intrépide reporter du Petit Eclaireur, découvre le cadavre d'un jeune ramoneur. Accompagné de ses fidèles amis, Émile, l'ex-sergent et Albert, le jeune criminologue, et de la séduisante Camille, son enquête va le mener du Moulin Rouge au Carnaval de Venise sur les traces d'une caméra et d'un mystérieux Vicomte. Une ombre qui hante les brumes glacées de la lagune à la recherche de jeunes proies, tandis que les chercheurs du monde entier se livrent à une course effrénée pour être les premiers à mettre au point ce qui va devenir l'invention du siècle : le cinématographe.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    9782264058171

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    300 Pages

  • Poids

    2 445 Ko

  • Distributeur

    Editis

  • Sommaire relié au texte

    Non

  • Ordonnancement des éléments (textuels ou non)

    Non

  • Description des éléments non textuels

    Non

  • Numérotation des pages papier (mises en page redistribuable)

    Non

Brigitte Aubert

Née en 1956 à Cannes, Brigitte Aubert a développé son goût pour le polar dans la pénombre du cinéma familial. Parmi ses nombreux romans publiés au Seuil et traduits dans plus de 20 pays, l'on retiendra Les Quatre fils du Dr March, La Mort des bois (Grand Prix de Littérature policière 1996), Transfixions (adapté au cinéma sous le titre “Mauvais Genres), Funérarium... Elle est la reine du thriller à humour grinçant.

empty