Histoires du grand nord

À propos

Un des auteurs américains les plus lus à l'étranger. Trois nouvelles appartenant au cycle du Grand Nord, et reposant sur une expérience personnelle acquise pendant la ruée vers l'or en Alaska (1897-1898).0500 La loi de la vie La rage de vivre Construire un feu - une traduction fidèle et intégrale, accompagnée de nombreuses notes ; - une méthode originale de perfectionnement par un contact direct avec les oeuvres d'auteurs étrangers.  0300Construire un feu, qui illustrent l'art de conteur de Jack London : réalisme, richesse et précision des descriptions, rythme du récit. Si la mort est une menace constante dans l'univers glacé et implacable du Grand Nord, elle est ici appréhendée de façons diverses : résignation atavique de l'Indien dansThe Law of Life(La loi de la vie), révolte et acharnement à survivre de l'homme blanc dansLove of Life(La rage de vivre), inconscience fatale dansTo Build a Fire(Construire un feu).

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782266212298

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    76 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    7 374 Ko

  • Distributeur

    Editis

  • Support principal

    ebook (pdf)

Jack London

Né le 12 janvier 1876 à San Francisco, Jack London connaît une enfance misérable et entame à quinze ans une vie d'errance. Il exerce de nombreux métiers pour survivre : marin (jusqu'au Japon et à la Sibérie), blanchisseur, ouvrier dans une conserverie de saumon, pilleur d'huîtres, chasseur de phoques, employé dans une fabrique de jute... Après avoir participé à une marche de chômeurs vers Washington, il adhère au socialisme. Devenu vagabond, il est arrêté fin 1894 et passe un mois dans un pénitencier. En 1897, il participe à la ruée vers l'or du Klondike. Atteint du scorbut, il est rapatrié. C'est le début de sa prolifique carrière d'écrivain. À sa mort en 1916, des suites d'un empoisonnement du sang, il laisse quelque cinquante livres, parmi lesquels L'Appel de la forêt (1903), Croc-Blanc (1906) et Martin Eden (1909).

empty