Thérèse Raquin

À propos

Thérèse Raquin est la fille d'une femme africaine et d'un capitaine français muté en Algérie. Devenu veuf, il confie sa fille deux ans à sa soeur, Madame Raquin, qui vit en France. Madame Raquin a un fils, Camille, qui a une santé très fragile. Thérèse partage l'enfance et l'adolescence maladives de son cousin. Quand Thérèse a 21 ans Madame Raquin marie les deux enfants qui partent vivre à Paris dans une boutique et un appartement au passage du Pont Neuf. Thérèse et sa belle-mère ouvrent alors une boutique de mercerie tandis que Camille se fait embaucher dans l'administration du chemin de fer d'Orléans. Pour Thérèse, commence trois années de vie monotone rythmées tous les jeudis soir par la visite de quatre invités immuables. Un jeudi soir, Camille amène un nouvel invité, Laurent, aussi employé au chemin de fer après avoir essayé de vivre de sa peinture. Ils se sont connus quand ils étaient encore enfants et puis brouillés. Pendant la conversion, Laurent propose de faire un portait de Camille. À l´issue des séances de pause, Laurent et Thérèse deviennent amants. Pendant huit mois ils se rencontrent régulièrement. Un jour, Laurent, Thérèse et Camille vont se promener à Saint-Ouen et font un tour en barque : quand ils arrivent au milieu de la Seine et que personne ne les voit, Laurent prend Camille, l'étrangle et le jette par dessus bord. Pendant la bagarre, Camille a mordu le cou de Laurent. Quand Camille est mort, Laurent fait chavirer la barque et appelle à l'aide. Des canotiers viennent à leur secours. Laurent dit que c'est un accident. Dès lors le corps tuméfié du noyé va hanter les amants diaboliques, en proie à la folie, qui vont s´entre-déchirer...

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782266225588

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    214 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    3 564 Ko

  • Distributeur

    Editis

  • Support principal

    ebook (ePub)

Emile Zola

1840-1902 Fils d'un ingénieur italien naturalisé, Emile Zola naît à Paris d'une mère originaire de la Beauce. La famille s'installe à Aix-en-Provence et connaît, à la mort du père, de graves difficultés financières. En 1862, Emile Zola échoue au bacchalauréat et entre chez Hachette comme commis. Vite remarqué, il écrit son premier ouvrage et collabore aux rubriques littéraires de plusieurs journaux. Dès 1866, il a pour amis Manet, Picasso et fait la connaissance des Goncourt. Il conçoit le projet des Rougon-Macquart qu'il termine en 1893. Entretemps, il s'est lié avec Flaubert et Daudet. Il a rencontré Céard, Huysmans, Alexis, Hennique et Maupassant qui deviendront les fidèles des soirées de Médan : c'est en 1878 qu'il les réunit dans sa petite maison de campagne, près de Poissy. Le volume collectif de ces Soirées paraîtra deux ans plus tard.ÿLa publication de La Terre soulève de vives critiques :"le Manifeste des Cinq" se révolte contre l'esthétique naturaliste.ÿEn 1898, Zola s'engage dans l'Affaire Dreyfus et publie dans l'Aurore sa fameuse Lettre au Président de la République, donnant ainsi une nouvelle dimension au processus de la révision. Un procès en diffamation le condamne à un an d'emprisonnement et il part en exil en Angleterre. De retour, il publie dans "La Vérité en marche" ses articles sur l'affaire. Le 29 septembre 1902, il meurt mystérieusement, chez lui. Et Dreyfus est réhabilité en 1906.ÿSes cendres sont transférées au Panthéon le 4 juin 1908.ÿZola connut auprès du grand public un immense succès dès L'Assommoir. A partir de 1880, son oeuvre est diffusée en Europe et on trouve des traductions en danois, grec, italien, suédois, etc. Même si les protestations s'élèvent contre le matérialisme de la nouvelle école, celle-ci suscite partout l'intérêt. Le naturalisme introduit surtout dans le roman des sujets nouveaux comme l'influence de l'environnement ou encore l'injustice sociale. Les meilleures pages de Zola restent pourtant celles où le théoricien cède la place à l'écrivain, comme il le souhaitait lui-même: "Le romancier intervient d'une façon directe pour placer son personnage dans des conditions dont il reste le maître".

empty