Histoire de Dresde
Offrir cet ebook

Les mots clés

bombardement

Histoire de Dresde

À propos

13 février 1945 : le centre de Dresde est réduit à une immense ruine par les bombardements alliés. En quelques heures, trente-cinq mille hommes périssent et des tas de pierres anonymes recouvrent des siècles d'une riche histoire culturelle. Car cette ville des bords de l'Elbe n'a cessé d'attirer de nombreux artistes, qu'ils soient peintres, compositeurs, écrivains ou architectes. Les musées de Dresde renferment des toiles vénitiennes, florentines et allemandes, de Canaletto à Emil Nolde. Jean Sébastien Bach, Chopin, Weber, Liszt, y ont écrit des oeuvres admirables et Wagner y a découvert l'inspiration. La Madone Sixtine de Raphaël, acquise par Dresde, fut aussi un talisman pour des auteurs comme Friedrich Nietzsche. Il fallait donc revenir sur l'histoire de cette ville étonnante qui devient, à la fin du XVe siècle, la capitale du duché de Saxe. Profitant des opulentes mines d'argent, les illustres princes saxons ont fait rayonner cette ville jusqu'à susciter l'intérêt des principales capitales européennes. Mais Dresde a succombé au péril du jeu politique. Elle s'est trompée d'allié en adhérant à la mégalomanie de Napoléon Ier, et a dû subir la revanche des souverains européens au XIXe siècle. C'est au XXe siècle que l'histoire de Dresde est la plus noire : du bombardement à l'occupation soviétique jusqu'au succès électoral du parti populiste droitier AfD, la trajectoire de cette ville unique n'a pas fini de nous surprendre.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782271126603

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    210 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    993 Ko

  • Distributeur

    Volumen

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de l'Europe

Philippe Meyer

Docteur en sociologie, Philippe Meyer entre à L'Express en 1979, après une dizaine d'années consacrées à la recherche. Il collabore ensuite à L'Événement du Jeudi, puis au Point où il a tenu une chronique consacrée à la télévision. France Inter lui confie en 1982 et jusqu'en 1989 un magazine satirique ayant la télévision pour cible : Télescopages. De 1989 à 2000, il produit une chronique « matitudinale » quotidienne, ainsi que La prochaine fois je vous le chanterai, toujours sur France Inter. Sur France Culture, il anime une émission politique. Il réalise avec Frédéric Rossif un documentaire sur le nazisme, De Nuremberg à Nuremberg, diffusé en 1989. Parallèlement, il conçoit et anime une émission de musique classique sur M6 (Revenez quand vous voulez), puis une autre, Anicroches, pour Arte. Il a publié entre autres de nombreux récits et essais, le plus souvent satiriques, sur les m½urs de nos contemporains. Il a aussi écrit sur Paris et l'Aveyron, deux lieux qu'il affectionne particulièrement. En 1997, Philippe Meyer écrit et interprète Causerie au Théâtre Mouffetard, puis, en 2001, au Théâtre de la Ville, un spectacle de textes et de chansons intitulé Paris la Grande.ÿÉcrivain, journaliste, professeur, acteur, musicien, homme de radio – producteur de La prochaine fois je vous le chanterai... à France Inter et L'Esprit Public à France Culture – Philippe Meyer publie en 2005 son premier roman, Brusque chagrin.

empty