"3 poetriae novae" convoquent Homère, Xénophon, Hérodote, Virgile, Arioste, L. Caroll à ce colloque : fil(m)ez, métaphores !

À propos

S'il y a du Baudelaire, c'est à Geoffroy de Vinsauf, grammairien anglais qui publie en 1210 "Poetria nova", que j' "L" emprunte, les textes à Homère, à Xénophon, à Virgile, à Lewis Carrol, sous les augures génériques de Lycophron, car il y est question : d'imitations, de translations, de transformations, de compressions spatiales, de dérivations temporelles, de cristallisations oniriques, de crédit-illustrations & de réflexions glissées, croisées, tissées des autres, des résumés, des condensés, d'abrégés, de précipités, de comprimés...

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Poésie

  • EAN

    9782296266407

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    114 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Harmattan

empty