L'imaginaire du corps amoureux - lectures de gabrielle roy

À propos

Dans Une littérature en ébullition, Gérard Bessette confiait que le corps restait rare dans la littérature québécoise jusqu'en 1945. Il fallut attendre Bonheur d'occasion pour « sentir le poids de la chair, la pesenteur du corps, l'horreur de sa dégénérescence dans notre littérature romanesque ». Lors d'un entretien avec François Ricard, ce dernier évoqua le corps comme la « tache aveugle » dans l'oeuvre de Gabrielle Roy, « Le corps c'est le point mort ». Pourtant une lecture attentive de cette oeuvre romanesque rend compte de l'omniprésence du corps.

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782296296367

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    262 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Harmattan

  • Entrepôt

    Harmattan

  • Support principal

    ebook (pdf)

empty