La douce

Traduction ANDRE MARKOWICZ  - Langue d'origine : RUSSE

À propos

"Figurez-vous un mari dont la femme, une suicidée qui s'est jetée par la fenêtre il y a quelques heures, gît devant lui sur une table. Il est bouleversé et n'a pas encore eu le temps de rassembler ses pensées. Il marche de pièce en pièce et tente de donner un sens à ce qui vient de se produire." Dostoïevski lui-même définit ainsi ce conte dont la violence imprécatoire est emblématique de son oeuvre. Les interrogations et les tergiversations du mari, ancien officier congédié de l'armée, usurier hypocondriaque, retrouvent ici - grâce à la nouvelle traduction d'André Markowicz - une force peu commune.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782330082956

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    358 Ko

  • Distributeur

    Actes Sud

Fedor Mihailovic Dostoevskij

  • Pays : Russie
  • Langue : Russe

Fedor Mihailovic Dostoevskij (1821-1881) est l'un des plus grands romanciers russes ; il a influencé de nombreux écrivains et philosophes. Ce n'est qu'en 1860 qu'il commence à écrire, d'abord dans la revue le Temps, puis dans l'Époque. Ses premières œuvres comportent des romans, Humiliés et offensés (1861), les Souvenirs de la maison des morts (1861-1862) et un grand nombre d'articles comme les Notes d'hiver sur des impressions d'été (1863), où il condamne la civilisation occidentale bourgeoise, matérialiste et impie. Puis il publiera des chef-d'œuvre de la littérature comportant, entre-autres : Notes d'un souterrain (1864), Crime et Châtiment (1866), Le Joueur (1866), L'Idiot (1868-1869), Journal d'un écrivain, L'Adolescent (1875) et Les Frères Karamazov (1879-1880).

empty