Taupes

À propos

Le leader des Indignés est retrouvé mort dans un puits : aurait-il été la victime de la banque devant laquelle il manifestait avec les membres de son mouvement ? Une manifestation des Indignés tourne mal lorsque leur représentant est retrouvé mort dans un puits. Accident ? Meurtre ? Les Indignés pointent du doigt la banque devant laquelle ils manifestaient. Elle, nie toute implication. Entre revendications, manipulations, complots et corruptions, Caro, jeune lycéenne, va s'infiltrer chez les Indignés pour démêler le vrai du faux, et quelle ne sera pas sa surprise lorsqu'elle découvrira la vérité... Sur fond de polar, Gérard Streiff met en scène le mouvement des Indignés. Lire Taupes, c'est continuer de s'indigner. Suivez pas à pas les investigations de Caro, jeune lycéenne qui, prête à tous les danges pour démêler le vrai du faux, s'infiltre chez les Indignés. EXTRAIT Amy se confie peu ; c'est tout juste si elle reconnaît être venue de province, avoir été tentée par le conservatoire de musique dont elle s'est ensuite fait virer. Depuis, elle squatte au petit bonheur la chance. Mais elle qui sait tout du « village » tient volontiers Caro au courant du rituel indigné. Le nombre de ses habitants varie, selon les heures et les jours ; il y a en permanence plusieurs dizaines de « résistants » et ce noyau dur est rejoint en milieu de journée par des employés de la Défense, ou en soirée par des Parisiens, après leur travail. On y croise aussi bien des étudiants, des retraités, des salariés quelconques ou des babas à chiens, de vrais prolétaires ou des banquiers qui aimeraient faire autrement leur métier. Un quinqua traîne une valise à roulettes, pleine de livres, qu'il expose à tout bout de champ. Libraire retraité, il offre à présent ses ouvrages, fictions, essais, à qui les veut, attend qu'on les lui rende une fois lus. Il paraît que ça marche. Dans l'ensemble, l'accueil des riverains est sympathique. Un bar proche livre le matin un panier de viennoiseries. On improvise une manière de cantine, selon la débrouillardise du moment. Un type des bureaux, costard trois-pièces, apporte une couverture. Un vieux monsieur très digne houspille les manifestants puis chuchote : « Vous em... le système. » Est-ce un reproche ou un compliment ? Une critique ou un encouragement ? Des passants laissent des messages de soutien, « Tenez bon » ou « Suis 100 % O.K. avec vous ». Il y a même des visiteurs venus de loin, Pépé l'Espagnol, Nana la Grecque. Dans les groupes, on parle beaucoup des « cousins » de Wall Street, un mouvement similaire aux Indignés en plein quartier des banques à New York. À PROPOS DE L'AUTEUR Gérard Streiff a plusieurs cordes à son arc. Journaliste, il a été correspondant à l'étranger et a participé à plusieurs rédactions parisiennes. Historien, il a soutenu une thèse sur Jean Kanapa en 2001 sous la direction de Jean-Noël Jeanneney. Il enseigne l'histoire des médias dans différentes universités. Écrivain, il a publié une quarantaine d'ouvrages - essais, récits historiques, biographies, polars, littérature pour la jeunesse - chez différents éditeurs. Il dirige la collection policière Polarchives, créée chez Baleine, reprise par les Éditions Le Passage.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782352846918

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    2 386 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty