Morts et vivants en negro-culture

À propos

Malgré les affirmations de l'orthodoxie et de la culture idéale, toutes les sociétés humaines, sans exception, font une place importante a leurs morts directement ou indirectement intégrés a l'univers de vie. Des sarcophages pharaoniques aux momies tibétaines, des cendres du Panthéon a la Fête des morts en novembre, de la croyance aux zombis a celle des morts qui dansent et parlent dans les sociétés du Golf du Benin, de la Case des Cranes aux procédures de vengeance personnelle du mort chez les Sawa- Duala, les morts sont évoqués et convoqués. Est-on pour autant fonder à parler de culte des morts ? En negro-culture, ils ne sont ni défunts, ni âmes sommées de reposer en paix, ni poussière retournant à la poussière. Ils étaient, sont et seront, ici et la, ici ou la partout, présents, absents, contents, malheureux, affamés, assoiffes ou combles. Parmi nous, avec nous, et parfois, aussi contre nous; surtout lorsqu'ils sont exclus, expulses de notre jeu de vivre. Les morts ne sont peut-être pas morts, mais a force de les nier, de les congeler a la morgue et de les enfermer dans de tombes en béton armé, nous finirons bien par les tuer, et nous avec.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782370155399

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    389 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    3 973 Ko

  • Distributeur

    Numilog

Edjenguèlè Mbonji

  • Naissance : 1-1-1954
  • Age : 66 ans
  • Pays : Cameroun
  • Langue : Francais

Mbonji Edjenguèlè est professeur titulaire des Universités. Enseignant dans de nombreuses universités, il est membre de plusieurs sociétés savantes, auteur de nombreuses publications. Chef du département d'anthropologie (FALSH-UYI) depuis sa création en 2007, il est coordonnateur de l'URFD « Sciences humaines sociales, espaces et territoires » de l'université de Yaoundé I.

empty