De la lexicologie a la stylistique : une aperception fondée sur le nouveau testament

À propos

Par les sciences du langage on peut aborder un texte comme la Bible. Dans la Bible la codification des figures permet de produire l'effet du réel. Aucune science du langage n'est biblique. Elles sont simplement liées à l'analyse des systèmes de signification; et produire du sens ou comprendre le sens nécessite en plus d'un ensemble d'actes logiques une mise en jeu des formes linguistiques. Les sciences du langage s'occupent des textes écris indifféremment de leurs conditions de production. Le domaine biblique est donc un champ possible pour l'analyse lexicologique, sémantique, stylistique etc. Par la diversité des formes discursives qu'il revêt, des problèmes particuliers qui s'y posent, il suscite un grand intérêt. Les sciences du langage nous permettent d'interpréter et d'organiser les informations fournies par le texte biblique qui, comme tout texte est un univers de sens. Par leurs outils et leurs méthodes, les sciences du langage aident à la construction du réseau des relations à partir du- quel le sens du Nouveau Testament que décodent les destinataires se construit. Il s'agit de voir comment avec les données des sciences du langage, un texte comme le Nouveau Testament produit du sens. Les données des modèles lexicologiques, sémantiques, stylistiques etc., sont des instruments que nous avons à notre disposition et qui nous permettent d'aller vers le texte, de l'observer et d'en faire ressortir ce qui le constitue. Nous pensons que les destinataires du Nouveau Testament peuvent mieux entrer dans le dispositif de la signification de ce texte par les procédures des sciences du langage. Bref les approches linguistiques du sens du Nouveau Testament sont bien possibles. Si nous retenons que la tâche de l'analyse stylistique est d'interpréter le choix que fait le locuteur dans tous les compartiments de la langue, dans le but de rendre sa communication plus efficace, nous sommes aussi d'accord avec Georges Molinié que « la marque stylistique la plus manifeste est d'ordre lexicale ». Ceci est d'autant plus vrai que le mot et la plus petite unité stylistique. Quelque soit le niveau du style : simple, familier, neutre, noble, soutenu, symbolique, tout part de l'unité de désignation qu'est le mot. Dés lors si l'on se pose la question de savoir quelle est la position de la stylistique par rapport aux autres disciplines de la linguistique, l'on se rend vite compte que la discipline avec laquelle le contact s'avère plus évident, plus naturel, plus nécessaire et plus indispensable est la lexicologie.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782370155467

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    619 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    2 512 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty