Que dire (ou pas) de la sexualité à mes enfants

À propos

Comment aborder au mieux le sujet de la sexualité avec vos enfants ?
D'un côté, des enfants et des ados qui veulent comprendre. De l'autre, des parents qui cherchent leurs mots et s'interrogent sur l'attitude à adopter face au sujet qu'est la sexualité. Nos enfants sont exposés à la sexualité partout, sur leurs écrans, sur Internet, dans les publicités et les films. Nous vivons dans un monde où le sexe est présent, pour ne pas dire omniprésent. Alors, au lieu de faire l'autruche et d'enfouir la tête dans le sable, l'auteur propose aux parents un livre qui les délivrera de leurs hésitations à enfin aborder avec leurs chères têtes blondes les questions qui touchent à la sexualité. Des réponses utiles, pratiques, mais qui évitent totalement l'écueil du simplisme, pour offrir à ce dialogue parents-enfants le plaisir d'échanger, de comprendre, de prendre ses responsabilités et d'être épanouis, tout simplement.
Ce guide complet apportera des réponses précises et utiles afin d'aider les parents à donner à leurs enfants les clés essentielles à la compréhension de la sexualité dès leur plus jeune âge.
EXTRAIT
D'abord une information, pour le cas où vous en douteriez : tous les bébés, garçons comme filles, se masturbent. Je vous accorde que le mot est très laid ; mais c'est une réalité qu'il faut bien accepter même si elle est un petit peu contrariante. Nous avons tous du mal avec cette réalité ; nous acceptons difficilement qu'un tout petit puisse avoir une activité sexuelle, car nous considérons, plus ou moins consciemment, que ce sont des actes réservés à l'adulte. Cela contrarie notre vision angéliste de l'enfance. Là encore, on retrouve trace de cette morale d'inspiration religieuse considérant que le sexuel est sale et condamnable, puisqu'il devrait être réservé à la fonction de reproduction. « Nos enfants sont purs et ne devraient donc pas jouer à ces jeux d'adulte. »
D'aucuns vont me répondre que ce n'est pas leur cas ; mais pour beaucoup c'est une vérité difficile à accepter.
On m'objectera que ce sont des gestes difficiles à pratiquer et que les couches, pour commencer, sont un obstacle. Certes, mais dans beaucoup de circonstances, les bébés vont chercher, par des frottements de jambes par exemple, à obtenir un contact agréable.
Quand la période des couches est terminée, cela devient bien plus facile ; et tellement facile que cela peut parfois devenir addictif. Et embarrassant pour les parents !
À PROPOS DE L'AUTEUR
Georges Nemtchenko est psychothérapeute, formé à la psychologie et à la philosophie sous la férule de grands noms comme Henri Maldiney et Gilles Deleuze. Il poursuit une thèse d'État ayant pour objet la colère inexpliquée de l'enfant et les violences intrafamiliales. Sa pensée et ses recherches prennent racine chez Freud, Winnicott, Lacan, Laplanche ou Alice Miller. Il exerce la profession de psychothérapeute analytique près de Lyon depuis quinze ans. Il condense son expérience de thérapeute dans un ouvrage paru en 2011 chez Robert Laffont : Fillettes abusées, femmes en souffrance. Il est aussi l'auteur de Des enfants ? Pour quoi faire ! (2004) et Mère-Fille : l'impossible amour (2017).

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Sexualité

  • EAN

    9782390093442

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    492 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Georges Nemtchenko

Georges Nemtchenko, naît en France de père russe en 1945. Des études classiques l'amènent, sur les bancs de l'Université, à se former à la psychologie et à la philosophie sous la férule de grands noms : Henri Maldiney et Gilles Deleuze.

Il fait un grand détour de 30 ans dans la télé, le cinéma et la photographie. Puis, pris de nostalgie, quelques vies, enfants et petits-enfants plus tard, il retourne sur les bancs de la Fac pour redécouvrir les avancées de la psychopathologie et poursuivre une thèse d'Etat ayant pour objet la colère inexpliquée de l'enfant et les violences intrafamiliales. Sa pensée et ses recherches prennent racines chez Freud, Lacan, Laplanche Alice Miller et Winnicott.

Il exerce la profession de psychothérapeute analytique près de Lyon depuis 10 ans et intervient régulièrement et bénévolement sur divers forums.

Il condense son expérience de thérapeute dans un ouvrage paru en 2011 chez Robert Laffont : « Fillettes abusées femmes en souffrance » dont le titre parle de lui-même et qui aborde la question terriblement taboue des abus sur fillettes par des proches voire des parents ; l'effet catastrophique de ces violences apparaissant souvent des dizaines d'années plus tard.

Il vient de publier son deuxième livre, sur la violence invisible et inconsciente que nous infligeons tous à nos enfants ; dit autrement : pourquoi faisons-nous des enfants ?

empty