Iseult et ses soeurs celtiques

À propos

Iseult, qui a tant enrichi la littérature romanesque du Moyen Âge et qui reste l'un des mythes les plus célèbres et les plus attachants d'Occident, est la figure centrale de cette étude. Moins connues mais tout aussi attachantes, les légendes de ses soeurs celtiques permettent d'approcher l'esprit dans lequel les conteurs des temps anciens ont créé ces femmes. Les premières Deirdré, Grainné et Medb, proviennent de la mythologie irlandaise. La littérature galloise apporte d'autres modèles féminins : Riannon d'abord, puis la dame de la Fontaine et sa servante Lunet ; enfin, Blodeuwedd la femme-fleur. Les héroïnes bretonnes des romans de la Table Ronde, Viviane « La fée Viviane », puis Guenièvre la femme d'Arthur et enfin, « Les pucelles » tour à tour enchanteresses ou maléfiques couronnent ce florilège d'héroïnes aux fortes personnalités. De la mièvrerie en elles, jamais. De la volonté, la conscience et l'orgueil de leur féminité et de leur beauté, souvent. De la tendresse et de la lucidité, toujours. Par comparaison les fortes figures de la littérature germanique telles Brunhild et Kriemhild apparaîtront aussi libres, mais moins pourvues de charme et de séduction que leurs homologues celtiques. L'influence de ces mythes celtiques est sous-jacente à bien des textes de la littérature contemporaine et elle est manifeste pour qui sait la découvrir. La liberté de la femme : cette exigence actuelle, trouve dans ces héroïnes des modèles de référence.

Rayons : Fantasy & Science-fiction > Science-fiction

  • EAN

    9782402104159

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    205 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    686 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    FeniXX 2

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Bernard Félix

Bernard FÉLIX, dès sa retraite, est passé de l’univers de la grande industrie des transports modernes à celui de l’écriture historique. Le Moyen-âge lui a fourni matière à de nombreux livres et conférences à travers la France. Bernard FÉLIX nous fait ainsi partager son intérêt pour le monde féodal, à la fois si lointain et si proche de nous.
Son talent de narrateur et son style alerte lui permettent de nous offrir un ouvrage haut en couleurs passionnant comme un roman d’amour et d’aventure.
En fin de volume, vous trouverez une transcription originale des rares poèmes retrouvés du premier des troubadours.

empty