Les francais 1945 1975

À propos

Ni les politiques, ni les politicologues n'ont prévu mai 1968. La seconde grande dépression que connaît le monde capitaliste depuis 1974 avait échappé aux sécurisantes extrapolations des prospectivistes d'hier. On s'accordait à penser qu'en France, le « cap » des 600 000 chômeurs provoquerait l'explosion. Plus d'un million sont aujourd'hui recensés. Le gouvernement actuel découvre une « divine surprise », à savoir que l'américanisation (ou la germanisation) de la société française l'a conduite à supporter le chômage de plus de 5 % de sa population active. Le but de ce livre est simplement de rassembler des données chronologiques et statistiques permettant au lecteur de tenir bien des discours possibles sur la société française contemporaine. Le but de cette introduction était de souligner les problèmes épistémologiques soulevés par une chronologie, « histoire des sots » ; mais l'expression balzacienne est ambiguë : désigne-t-elle l'écrivant ou les actants ?

Vous êtes l´auteur ou l´ayant droit de ce livre ? Informez-vous auprès du diffuseur FeniXX en cliquant ici

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire

  • EAN

    9782402108058

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    383 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    3 901 Ko

  • Distributeur

    FeniXX 2

  • Support principal

    ebook (ePub)

Vincent

Aujourd'hui Lyonnais, Vincent est né à Aurillac dans le Cantal en 1974. Formé à l'école îmile Cohl de Lyon, il débute en 1997 et 1998 dans l'univers des jeux vidéo, chez Calysto, puis chez Doli Denki jusqu'en 2004, année où il collabore à l'adaptation en jeux vidéo de "Winnie l'Ourson" pour la société Disney. Depuis toujours tenté par la bande dessinée, il publie ses premières planches dans la revue "Aviasport" tout en mettant au point un projet personnel.C'est en 2005 qu'il propose Albatros aux éditions Glénat, série dont le premier album est publié l'année suivante. Il revendique l'énergie tenace dans le trait de Régis Loisel et l'art de la mise en scène de Bernard Yslaire. Rares sont les jeunes auteurs qui font preuve d'une telle perfection dans l'élaboration du scénario et d'une aussi grande maturité graphique. Suivant le gré de ses envies, après sa série solo il réalise le dessin du diptyque L'Ecole Capucine, sur un scénario du raconteur d'histoires Djian.Suivez le travail de Vincent sur son blog : http://vincent-bd.com/spip/spip.php !

empty