À propos

« Je déteste l'esthétisme. Avec ses questions de style, un écrivain est un peu plus un athlète qu'un sportif, qui est un chichiteux de ses muscles. Donnerai-je la clef ? Dirai-je que désirer gouverner la France c'est une obsession de ses poètes ? Que je vengerai Chateaubriand et Barrès, que je réaliserai Lamartine ? Je n'ose pas. En tout cas, je couche à l'Élysée. » Telle est la politique que va mener Frédéric Marcassin, le narrateur et tout nouveau président de la République. Cela commence par quelques extravagances. Et même cela continue. Entre deux lois, deux orgies, Frédéric Marcassin se repose en donnant des soupers auxquels participent Montesquieu, Goethe, Verlaine, Stendhal, M. Pickwick, le chat Murr et bien d'autres. Il fait de plus en plus de calembours. Il plaisante, et il tue. Il rit, et il cache une blessure. Si ses mémoires ont pour titre Confitures de crimes, c'est bien entendu parce qu'il commet quelques meurtres, et qu'il a un coeur de confiture.

Vous êtes l´auteur ou l´ayant droit de ce livre ? Informez-vous auprès du diffuseur FeniXX en cliquant ici

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782402139106

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    254 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    788 Ko

  • Distributeur

    FeniXX 2

Charles Dantzig

Charles Dantzig est l'auteur de plusieurs romans et d'essais récompensés par de nombreux prix comme "Je m'appelle François" (Grasset, 2007) ou "l'Encyclopédie égoïste du tout et du rien" (Grasset, 2009). Un de ses livres de poèmes, "Que le siècle commence (Les Belles Lettres, 1996)", a obtenu le prix Paul Verlaine.

empty