Le mouvement syndical, de la Libération aux événements de mai-juin 1968

À propos

Après avoir traité dans un précédent volume du « Mouvement syndical sous la IIIe République », Georges Lefranc étudie dans ce nouvel ouvrage le syndicalisme français sous la IVe et la Ve République, jusqu'aux événements de mai-juin 1968. Parce qu'elle a été, dans le passé, la terre de plusieurs révolutions, et parce qu'elle conserve de l'action politique une notion quelque peu romantique, la France a tendance à ne connaître dans le syndicalisme que les grandes heures où passe un souffle puissant. Avant-hier 1906 ou 1920. Hier 1936. Aujourd'hui 1968. Certes le syndicalisme n'a pas à renier ces mouvements qu'il a voulus ou acceptés. Mais ce n'est qu'un aspect de son action. Autant que les jours de cortèges imposants ou de grèves généralisées, il faut connaître les années obscures, l'opposition des conceptions et des mentalités, l'éternelle renaissance des luttes, le surgissement perpétuel de problèmes nouveaux, les obstacles qui ne sont pas toujours patronaux ou gouvernementaux, mais qui parfois viennent des travailleurs eux-mêmes. Telle est la perspective de Georges Lefranc lorsqu'il retrace ces 25 années de vie syndicale. S'il utilise une vaste documentation, officielle ou inédite, il part aussi de la réalité, telle qu'il l'a vécue, aux divers postes d'observation où il s'est trouvé placé. Il apporte également une analyse approfondie des événements, qui permettra au lecteur de mieux comprendre l'histoire quotidienne dans laquelle il se trouve plongé.

  • EAN

    9782402299862

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    336 Pages

  • Poids

    1 187 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    FeniXX 2

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty