éloge de l'hypersensible

À propos

Qu'est-ce qui nous affecte ? Assistons-nous à un retour du sensible ? Ces questions, l'hypersensible contemporain les repose dans l'art, la pensée, l'écriture. Il invite à réhabiliter ce qui, en chacun de nous, apparaît trop souvent comme une faiblesse à surmonter : la fragilité, la vulnérabilité. Qualités dites « féminines » ? Ce dont les hommes en tout cas devaient autrefois se garder, préservant leur impénétrabilité - ce tabou fondateur de toute différenciation. L'hypersensibilité doit se concevoir comme un outil d'analyse, un instrument de connaissance fine au service d'un mode de pensée subtil, aussi fragile qu'endurant, permettant d'inventer d'autres modalités créatrices, étrangères à l'habituel partage sexué. Selon quelle autre logique que celle de l'éternelle division qui oppose la douceur réceptive des unes à la force de pénétration des autres ? Question que posèrent eux aussi Deleuze ou Barthes, mais également quelques femmes peu soucieuses d'incarner la force phallique du pouvoir intellectuel de l'époque, comme Marguerite Duras, laquelle joua crânement l'idiotie ou Louise Bourgeois, l'éternelle femme-enfant destructrice et moqueuse. Question laissée en suspens (c'est sa définition même que d'imaginer le suspens des oppositions) et qu'il faut donc inlassablement reprendre.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine

  • EAN

    9782707343390

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    223 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    358 Ko

  • Distributeur

    C.D.E.

Evelyne Grossman

Evelyne Grossman est professeure de littérature française moderne et contemporaine à l'Université Paris Diderot - Paris 7. Actuelle présidente du Collège international de philosophie, spécialiste de théorie littéraire, elle enseigne à l'intersection de la littérature, de la philosophie et de la psychanalyse et consacre ses recherches à l'étude des écritures-limite du XXème siècle : Artaud, Beckett, Blanchot, Lacan, Derrida, Levinas, Deleuze, entre autres.ÿElle a réalisé chez Gallimard de nombreuses éditions des textes d'Antonin Artaud (notamment les OEuvres dans la collection Quarto et 50 dessins pour assassiner la magie en 2004, Cahier d'Ivry, janvier 1948 et Suppôts et Suppliciations, Poésie/Gallimard, en 2006).

empty