À propos

 0500«Je suis un enfant cadeau. Cela veut dire que ma mère m'a donné en cadeau à une autre femme. Pas que j'ai été adopté. Il n'y a pas eu de papier, ni de déclaration administrative. Simplement, ma mère m'a offert à une femme qui n'avait pas eu la chance d'avoir un enfant et qui en était malheureuse. Cette femme, elle s'appelait Boli. C'était l'une des trois coépouses du père de ma mère. Cela se passait en 1951, à Kita, un village à cent cinquante kilomètres de Bamako, au Mali.»Kabouna Keita n'est pas un enfant comme les autres. Et quand Boli tombe malade, il n'a qu'une idée en tête : sauver celle qu'il considère comme sa seconde maman. Âgé de cinq ans, il trouve un tas d'astuces pour lui payer des médicaments, commence par récupérer des boîtes de conserve qu'il revend au poids, puis des bouteilles de verre. Chaque jour, l'enfant parcourt ainsi des dizaines de kilomètres à pied, à charrier ses sacs. Obstiné et courageux, il devient livreur, apprend à lire et à écrire... et tombe amoureux de l'Amérique. À dix-neuf ans, Kabouna part pour New York et enchaîne les petites boulots, plongeur à Harlem, vendangeur en Californie... puis revient au Mali cinq ans plus tard muni d'un petit pécule, des projets plein la tête. Il monte sa propre affaire, épouse Marie, la femme de sa vie. Mais l'envie de partir le reprend. Direction la France, cette fois...L'Enfant cadeauest un merveilleux témoignage d'amour, de courage et d'humanité.0300Les années 1950 à nos jours. Le destin touchant et hors du commun d´un enfant malien issu d´une famille très modeste.Un grand témoignage d´amour, de courage et d´humanité.L´amour d´une mère, parfois, donne du courage à revendre et des ailes à celui qui le reçoit. Cet amour, Kabouna Keita l´a reçu dès ses premiers jours, lui, cet « enfant cadeau » donné à sa grand-mère Boli. Si bien qu´à l´âge de cinq ans, lorsque celle-ci tombe grièvement malade, il décide par lui-même de travailler pour lui acheter des médicaments. Déterminé, adulte avant l´âge, le jeune Malien commence par fouiller les poubelles à la recherche de fer, puis récupère des bouteilles vides qu´il revend dans les brasseries de Bamako. À force de rencontres et de ténacité, il devient livreur, apprend le français, et tombe amoureux de l´Amérique en fréquentant l´ambassade des États-Unis.À dix-neuf ans, il rejoint New York... sans savoir qu´on y parle anglais ! Il est recueilli par des Haïtiens et des Antillais qui lui font découvrir les joies du Big Apple. Puis il part travailler en Californie comme vendangeur, devient homme à tout faire pour un couple fortunés de Santa Barbara, et enfin portier dans une bijouterie sur Rodeo Drive.Il revient au Mali à vingt-six ans, fort d´une expérience qui fait de lui une star dans son pays. À la tête d´un petit pécule, il monte sa propre affaire, devient transporteur, puis prestataire de service pour Air Mali. Mais l´envie de partir le reprend. Il regagne la France et devient travailleur à la chaîne à la Régie Renault. Sa femme, qu´il a épousée au Mali et avec laquelle il aura sept enfants, le rejoint. Aujourd´hui, il s´occupe de jeunes en difficultés (grands délinquants) en banlieue parisienne. Il organise également des missions humanitaires à Bamako où il a ouvert un orphelinat qui porte son nom.Sans Boli, Kabouna sait qu´il n´aurait jamais quitté son village natal.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Témoignages

  • EAN

    9782714449184

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    287 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Poids

    1 060 Ko

  • Distributeur

    Editis

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty