Qu'est-ce qu'on attend

À propos

Plus personne, ou presque, ne pense que la loi-cadre sur les 35 heures sera efficace contre le chômage de masse. « 35 heures sans perte de salaire », le slogan des législatives, se révèle être un piège dangereux, un double piège... Pourtant, dans certaines conditions, la réduction du temps de travail peut être une arme puissante contre le chômage. Dans ce livre, Pierre Larrouturou apporte la preuve que la semaine de 4 jours (avec une faible perte de salaire) pourrait créer jusqu'à 2 millions d'emplois et offrir à chacun une nouvelle qualité de vie. Il permet à chaque lecteur de comprendre comment cette petite révolution est possible tant au niveau de l'entreprise qu'à celui des finances publiques. En refusant la langue de bois, l'auteur analyse les blocages du CNPF, des syndicats et des responsables politiques qu'il a rencontrés depuis 4 ans... 39, 35 ou 32 heures ? Ce n'est pas une querelle d'experts. C'est de notre avenir et de celui de nos enfants qu'il s'agit. Au-delà même de l'emploi, l'enjeu est de taille : construire l'Europe sociale, moderniser l'éducation et la formation, repenser la démocratie...

Vous êtes l´auteur ou l´ayant droit de ce livre ? Informez-vous auprès du diffuseur FeniXX en cliquant ici

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Entreprise, économie & droit > Sciences économiques

  • EAN

    9782714477934

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    326 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    1 208 Ko

  • Distributeur

    FeniXX

  • Support principal

    ebook (ePub)

Pierre Larrouturou

Pierre Larrouturou, ingénieur agronome et économiste, a d'abord travaillé pour le cabinet Arthur Andersen avant de s'engager en politique au PS, puis au sein d'EELV. Début 2012, avec Stéphane Hessel, il crée le collectif Roosevelt qui rassemble plus de 110 000 signatures. En 2013, il est l'un des fondateurs de Nouvelle Donne dont il est aujourd'hui le co-président. Il est connu comme partisan d'un plus juste partage du travail et d'un traité de l'Europe sociale. Il est l'auteur, entre autres, de La Gauche n'a plus le droit à l'erreur, avec Michel Rocard (Flammarion, 2013) : 20 000 exemplaires vendus et La Grande trahison (Flammarion, 2014) : 10 000 exemplaires vendus.

empty