[eBook] Jamais rien ne meurt ; Vietnam, mémoire de la guerre

Traduction VALERIE BOURGEOIS  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

Résumé

Toutes les guerres sont livrées deux fois, la première sur les champs de bataille et la seconde dans les mémoires. Après le retentissement international du Sympathisant, Viet Thanh Nguyen revient avec un essai remarquable et érudit sur la guerre, la mémoire et l'identité. Puisant dans sa propre histoire, celle d'un intellectuel vietnamien ayant vécu l'exil et grandi aux États-Unis, l'auteur s'interroge sur cette guerre que les Vietnamiens nomment " américaine " et que les Américains nomment " du Vietnam ". De quelle manière est-elle remémorée, commémorée, industrialisée ? Quels sont les enjeux de la bataille du souvenir ? Analysant de nombreuses formes de témoignage, dont essais, romans, photographies, films, monuments commémoratifs, Viet Thanh Nguyen dépasse l'interprétation binaire du conflit pour tenter de restituer une mémoire juste, globale, qui prendrait aussi en considération d'autres points de vue, notamment ceux des civils, des ennemis, des vaincus et des populations alentour. Chercher à restituer la vérité pour que jamais rien ne meure. Reconnaître la part d'humanité et d'inhumanité de chacun. Permettre la réconciliation et, ainsi, éviter que l'Histoire ne se répète.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782714481733
  • Disponibilité Disponible
  • Action copier/coller Non
  • Action imprimer Non
  • Poids 14 166 Ko
  • Distributeur Editis

Série : Non précisée

Viet Thanh Nguyen

  • Pays : Etats-unis
  • Langue : Anglais (etats-unis)

Viet Thanh Nguyen est né au Vietnam en 1971. Après la chute de Saigon, il fuit le pays avec toute sa famille et rejoint les États-Unis en cargo, comme des milliers de boat people. D'abord réfugiés dans un camp en Pennsylvanie, les Nguyen s'établissent en Californie.ÿÉtudiant diplômé de Berkeley, Viet Thanh Nguyen devient professeur à l'université South California et entame en parallèle l'écriture de son premier roman, Le Sympathisant, qui s'impose dès sa sortie comme un immense succès critique et commercial. Finaliste des plus grands prix littéraires, dont le PEN/Faulkner, et consacré par le prix Pulitzer en 2016, traduit dans vingt-cinq langues, il lui vaut et qui lui vaut d'être comparé aussi bien à John Le Carré qu'à Saul Bellow.ÿViet Thanh Nguyen est également l'auteur d'un essai finaliste du National Book Award, Nothing Ever Dies, sur la guerre du Vietnam dans la mémoire collective, américaine et asiatique, ainsi que d'un recueil de nouvelles, The Refugees. Ces deux livres sont à paraître chez Belfond.ÿIl vit à Los Angeles, avec son épouse et leur fils.

empty