De la démocratie en France ; République, nation, laïcité

À propos

« Démocratie providentielle », « démocratie extrême », les notions forgées par Dominique Schnapper, une des grandes voix de la pensée politique française, sont passées dans le langage courant. Elle revient dans ce livre sur les thèmes qui sont aujourd'hui au coeur du débat public : le malaise des populations immigrées, le chômage, la place de l'islam, le rapport à la République et à la nation. Comment penser la démocratie en France ? Comment fonder des liens entre les individus et les groupes, afin qu'un avenir commun puisse être envisagé ? Loin des idéologues de l'identité comme des défenseurs du multiculturalisme, Dominique Schnapper analyse patiemment ce qui permet la relation à l'autre et donne du sens à la citoyenneté. Racisme, laïcité, remise en cause des institutions, intégration, judaïsme, individualisme et communauté, droits des minorités, aucune question n'est éludée et toutes sont abordées avec la même rigueur scientifique et morale. Dominique Schnapper, fille de Raymond Aron, est directrice d'étude à l'EHESS, membre honoraire du Conseil constitutionnel, auteur de nombreux ouvrages sur la citoyenneté et la démocratie, dont notamment Diasporas et nations (avec Chantal Bordes-Benayoun) et Travailler et aimer. 

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française > Grands enjeux du débat actuel

  • EAN

    9782738140142

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb pages imprimables

    352

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    1 362 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Dominique Schnapper

Née en 1934, Dominique Schnapper est la fille du philosophe et sociologue Raymond Aron (1905-1983) et l'épouse de l'historien d'art Antoine Schnapper (1933-2004).ÿChef de travaux, puis maître-assistante à l'École pratique des hautes études, VIe section (devenue École des hautes études en sciences sociales en 1976) en même temps qu'elle était maître de conférences à l'Institut d'Études Politiques de Paris de (1972-1980), elle est directrice d'études à l'EHESS depuis 1981. Sa direction d'études, qui a porté de 1981 à 1995 sur « l'ethnosociologie des sociétés modernes » se concentre depuis 1995 sur « la sociologie de la citoyenneté ». Longtemps membre du Comité national du CNRS, elle a également été présidente de la Société française de sociologie. Elle est docteur honoris causa de l'université McGill de Montréal, elle a reçu le prix Balzan 2002 pour l'ensemble de son oeuvre.ÿParmi les nombreuses missions qui lui ont été confiées, elle a été membre de plusieurs commissions nationales : sur la nationalité sous la présidence de Marceau Long (1987), sur la drogue, sous la présidence du Professeur Henrion (1994), sur le service national sous la présidence de Jean Picq (1995) et sur l'Éducation sous la présidence de Roger Fauroux (1995-1996).ÿElle a été membre du Conseil constitutionnel de mars 2001 à mars 2010.

empty