La philosophie face au handicap

Résumé

Le handicap force la philosophie à repenser ce qu'est un homme. Platon demandait « si la vie valait la peine d'être vécue avec un corps en loques et en ruines ». Il nous parlait ainsi d'une société qui n'était pas prête à envisager la situation de handicap. Mais la philosophie n'est pas un savoir mort. C'est une pratique sans cesse à réactiver. Bertrand Quentin ne se contente pas de donner la parole aux grands philosophes de l'histoire, il se risque à proposer de nouveaux concepts (« l'empathie égocentrée », les « compensations inopportunes », etc.) et à poser des questions gênantes : la personne qui ne pense pas est-elle un humain ? La médecine a-t-elle à résoudre les problèmes posés par le handicap ? Pourquoi avons-nous davantage peur de la ressemblance avec la personne handicapée que de sa différence ?

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782749238210

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    184 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    2 068 Ko

  • Distributeur

    C.D.E.

Bertrand Quentin

Bertrand Quentin est agrégé et docteur en philosophie. Maître de conférences en philosophie pratique à l'université de Paris-Est Marne-la-Vallée, il enseigne en master et doctorat d'éthique médicale, sociale et hospitalière. Spécialiste de Hegel, il développe actuellement une réflexion philosophique sur le handicap et le vieillissement.

empty