états de choc

À propos

L´impression que la déraison domine désormais les hommes accable l´esprit de chacun de nous, qui assistons aux effondrements systémiques, à des fonctionnements dévoyés ou irresponsables, à des actes de folie en tous genres. Que la rationalisation qui caractérise les sociétés industrielles conduise à une régression vers la déraison n´est pas une question nouvelle. Les philosophes de l´École de Francfort avaient averti dans leur analyse des industries culturelles du danger et de la nécessité de se prémunir contre ce retournement. Or cette question a été abandonnée. Plus grave, l´Université est touchée. Si l´Université n´est plus guidée par le savoir, où allons-nous ? Bernard Stiegler alarme : la raison s´est dé-formée, avec la transformation des rapports au savoir induite par le « désencastrement » du marché, l´extension du management, les nouvelles technologies - phénomènes qui conduisent à un regain de scientisme et à une prolétarisation des esprits. La raison est un état à la fois mental et social essentiellement précaire - et c´est peut-être là ce que nous, les tard-venus du XXIe siècle, découvrons : la « conquête » de la raison reste toujours à faire et à défendre.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782755505030

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    360 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    420 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Bernard Stiegler

Bernard Stiegler est philosophe, directeur de l'Institut de Recherche et d'Innovation (IRI) du Centre Pompidou.

empty