Archéologie de la violence ; la guerre dans les sociétés primitives

À propos

« Le meilleur ennemi de l'État, c'est la guerre. » Cet essai propose une réflexion novatrice sur la guerre. Pour Pierre Clastres, la guerre est une façon de repousser la fusion politique, et donc d'empêcher la menace d'une délégation de pouvoir menant aux dérives intrinsèquement liées à la trop grande taille d'une société. La guerre et l'institution étatique, posées dans une relation d'exclusion, chacun impliquant la négation de l'autre, se conditionnent donc mutuellement.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Ethnologie

  • EAN

    9782815907200

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    80 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    92 Ko

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Support principal

    ebook (ePub)

Pierre Clastres

Pierre Clastres, ethnologue de renom, passe plusieurs années parmi les différentes tribus indiennes du Paraguay. A son retour, il est chargé de recherches au C.N.R.S et membre du laboratoire d'anthropologie sociale du Collège de France, dirigé par Claude Lévi-Strauss. Il est mort accidentellement en 1977.

empty