Ca se casse la figure une libellule ?

À propos

Ils sont âgés de 25 à 87 ans, aiment le voyage, le picon-vin blanc ou leur voisine, échafaudent des projets qui ne tiennent pas toujours la route et parfois collectionnent des reproductions de tortue. Leur parcours est plus ou moins cabossé, plus ou moins en marge des routes toutes tracées, plus ou moins adapté à leurs souliers. Ils occupent, dans la ville basse, les petites maisons de l'ancienne cité ouvrière d'une fabrique désaffectée : La Courette. Peut-être plus pour longtemps, le lieu est menacé par le projet d'implantation d'un centre commercial... Le roman donne vie à ces personnages pas tout à fait dans les clous ni vraiment marginaux, aux relations qui se nouent entre eux. Un roman empreint d'humanité, qui nous rappelle qu'il n'y a pas de mode d'emploi pour mener son existence. Martine Gengoux occupe, pour une période indéterminée, une parcelle de planète où l'on aime les moules, le spéculoos et le chocolat. Elle y anime des ateliers d'écriture. Elle a publié en 2017, chez le même éditeur, Pas simple de s'appeler Violette avec un profil de baobab, son premier roman.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Littérature générale

  • EAN

    9782815929240

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    348 Ko

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Support principal

    ebook (ePub)

Martine Gengoux

Martine Gengoux occupe, pour une période indéterminée, une parcelle de planète où l'on aime les moules, le spéculoos et le chocolat. Elle y anime des ateliers d'écriture. Pas simple de s'appeler Violette avec un profil de baobab est son premier roman.

empty