Que ma blessure soit mortelle

Résumé

Il y a trois ans, Roch Andréi a tué Pascal Graziani, le maire de Sari, pour une sombre histoire de famille typiquement corse. Depuis, il a pris le maquis et se cache. Il ne résiste pas au passage du Tour de France et à l'occasion qui lui est offerte de prendre un bain de foule en sécurité. Casquette Nescafé vissée sur la tête et lunettes de soleil sur le nez, il assiste au spectacle allant jusqu'à lui-aussi se pencher pour encourager les coureurs...

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782823810042

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    11 Pages

  • Poids

    1 724 Ko

  • Distributeur

    Editis

  • Sommaire relié au texte

    Non

  • Ordonnancement des éléments (textuel ou non)

    Non

  • Description des éléments non textuels

    Non

  • Numérotation des pages papier (mises en page redistribuable)

    Non

Jean-Bernard Pouy

Par Jean-Bernard Pouy, grand nom du polar, Serge Bloch, détourneur d'images et Anne Blanchard, ex-éditeur universitaire.

empty