Motif du saule

À propos

Retrouvez toutes les affaires débrouillées par le juge Ti chez 12-21, l'éditeur numérique ! " Qu'est-ce qui fait le grand détective ? Hercule Poirot par exemple n'a rien d'attirant. S'il a plu, c'est sans nul doute parce qu'Agatha Christie lui a donné des attributs policiers très caractéristiques ; Hercule poirot, c'est avant tout une méthode de travail, pour ne pas dire une méthodologie - et la plupart de ses illustres confrères ont précisément la leur et ont, chacun, une manière propre de conduire une enquête, de penser, d'agir, de poser des questions, de débrouiller les fils d'un mystère ou d'une énigme. C'est le cas du juge Ti. " Alexandre Lous, Magazine littéraire

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    9782823841480

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    159 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Poids

    1 222 Ko

  • Distributeur

    Editis

Robert van Gulik

Hollandais, Robert Van Gulik, (1910 - 1967) est un fin érudit et un véritable polyglotte (néerlandais, anglais, japonais, malais, javanais, latin, grec mais aussi chinois et russe). Après avoir étudié à Leyde et à Utrecht le droit et la politique, il entre aux Affaires étrangères. Il s'initie à la poésie et à la calligraphie chinoises, au tibétain et au sanscrit, à la philosophie bouddhiste. Après avoir assimilé cette formation de lettré chinois, il publie deux ouvrages, l'un sur le luth chinois, l'autre sur la peinture. Il continue son œuvre au cours de ses pérégrinations de diplomate, au Japon, au Liban, en Malaisie, à Washington. C'est en 1948 au Japon qu'il traduit un roman policier chinois, le Dee Gong An ou Affaires résolues par le juge Ti, fonctionnaire de l'époque T'ang. En s'inspirant de vieux récits chinois, Van Gulik écrit alors dix-sept récits policiers fictifs, affaires débrouillées par son juge Ti, qui font découvrir au lecteur occidental maints aspects de la vie sociale en Chine ancienne. L'acquisition d'un album de gravures érotiques de la dynastie Ming l'amène à s'intéresser à l'érotisme chinois et en 1962 il publie La vie sexuelle dans la Chine antique, traduit en français en 1971.

empty