Le paravent de laque

Traduction ROGER GUERBET  - Langue d'origine : ANGLAIS

À propos

Retrouvez toutes les affaires débrouillées par le juge Ti chez 12-21, l'éditeur numérique ! " Les types de personnages de Van Gulik sont ceux qu'on retrouve dans les romans policiers chinois : le juge avec son assistant qui lui sert de confident, les fonctionnaires, les prêtres taoïstes et bouddhistes, les lettrés, les brigands, les médecins, les bateleurs, sans oublier les antiquaires, que l'auteur, en tant que collectionneur, devait bien connaître et qu'il ne peut se retenir d'égratigner au passage. Les situations inventées sont authentiques jusque dans les moindres détails. C'est une véritable création par collages de traits empruntés à la civilisation chinoise. " Jacques Pimpaneau, Libération

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    9782823841510

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    170 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Poids

    1 176 Ko

  • Distributeur

    Editis

  • Support principal

    ebook (ePub)

Robert van Gulik

Hollandais, Robert Van Gulik, (1910 - 1967) est un fin érudit et un véritable polyglotte (néerlandais, anglais, japonais, malais, javanais, latin, grec mais aussi chinois et russe). Après avoir étudié à Leyde et à Utrecht le droit et la politique, il entre aux Affaires étrangères. Il s'initie à la poésie et à la calligraphie chinoises, au tibétain et au sanscrit, à la philosophie bouddhiste. Après avoir assimilé cette formation de lettré chinois, il publie deux ouvrages, l'un sur le luth chinois, l'autre sur la peinture. Il continue son œuvre au cours de ses pérégrinations de diplomate, au Japon, au Liban, en Malaisie, à Washington. C'est en 1948 au Japon qu'il traduit un roman policier chinois, le Dee Gong An ou Affaires résolues par le juge Ti, fonctionnaire de l'époque T'ang. En s'inspirant de vieux récits chinois, Van Gulik écrit alors dix-sept récits policiers fictifs, affaires débrouillées par son juge Ti, qui font découvrir au lecteur occidental maints aspects de la vie sociale en Chine ancienne. L'acquisition d'un album de gravures érotiques de la dynastie Ming l'amène à s'intéresser à l'érotisme chinois et en 1962 il publie La vie sexuelle dans la Chine antique, traduit en français en 1971.

empty