Albert Camus, Elisée Reclus et l'Algérie ; les "indigènes de l'univers"

Résumé

Élisée Reclus, Albert Camus, l'Algérie : deux personnages, une contrée, une convergence finalement évidente. Malgré le demi-siècle qui les sépare, malgré les différences de métier, de contexte ou de caractère, Reclus et Camus partagent de nombreux points communs : honnêteté intellectuelle, exigence éthique, convictions libertaires et passion pour l'Algérie. Véritable fil noir et rouge, qui passe d'abord par un attachement familial, ce pays traduit en effet leur sentiment d'être des « indigènes de l'univers ». Leur dénonciation du colonialisme, exempte de nationalisme, fut mal comprise. Leur alternative autogestionnaire et fédéraliste aurait permis des issues moins douloureuses.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782846708906

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    972 Ko

  • Distributeur

    Sofedis

Philippe Pelletier

Philippe Pelletier est docteur en géographie, diplômé en langue et civilisation japonaises. Il est professeur à l'université Lyon 2 et à Sciences Po Lyon. Spécialiste du Japon où il a résidé pendant huit ans au total, il fut membre du Centre de recherches sur le Japon contemporain (à l'EHESS de Paris) avant d'intégrer l'Institut d'Asie orientale à Lyon.ÿIl est l'auteur, entre autres, de La Fascination du Japon (Cavalier Bleu), Le Japon (Armand Colin), La Japonésie, géopolitique et géographie historique de la surinsularité au Japon (CNRS Éditions), Atlas du Japon avec Carine Fournier (Autrement), L'Extrême-Orient, l'invention d'une histoire et d'une géographie (Gallimard).

empty