Croiser du fer ; violence et culture de l'épée dans la France moderne, XVIe-XVIIIe siècle

, ,

À propos

Bayard, dArtagnan, le chevalier dÉon ; ses figures de bretteurs racontent des histoires différentes, mais néanmoins reliées entre elles par le fil dune lame. Le chevalier, le duelliste et lescrimeur sont autant darchétypes qui révèlent quà lépoque moderne, lépée est une culture que ce livre entreprend dexplorer dans tous ses aspects : du geste de lescrimeur aux valeurs qui lui sont associées. Cest en effet à partir de la Renaissance que les techniques de lescrime deviennent un art guidé par des principes savants et moraux. Lanalyse des valeurs impliquées dans cet art permet aussi de suivre lévolution des idéaux de la noblesse qui fait de lépée le vecteur de son identité. Il ne faudrait, toutefois, pas oublier que lart de vivre lépée à la main reste, de part en part, un art de tuer. À une époque où le port dune arme blanche est une pratique courante, lescrime civile et civilisée ne saurait occulter les cadavres abandonnés par les innombrables duellistes. Cest pourquoi, lhistoire de lépée est aussi une histoire de la violence et de linaltérable fascination quelle exerce. Pour le découvrir, il faut alors plonger dans les archives dune justice souvent prompte à occulter ce crime qui trouble limage dun roi absolument maître de ses sujets. Une autre vision du rapport entre violence et civilisation se dessine de cette façon. Sil est souvent admis que la violence est le contraire de la civilisation, on découvre que lescrime et ses pratiques meurtrières alimentent une véritable civilisation de la violence, cest-à-dire une culture, un art, un savoir mis au service de lhomicide. Oublions un instant le roman de cape et dépée et ses duellistes aimables et bavards pour considérer la brutalité de ceux qui, dans le silence des petits matins, règlent leur compte larme à la main. Lépoque moderne se révèle alors sous un autre jour, grâce à larchéologie du geste de lescrimeur, restitué dans toute sa technicité, dans toute sa férocité. Cest ainsi que lépée peut faire lobjet dune véritable histoire totale, attentive aux objets, aux gestes, aux pratiques sociales et aux courants intellectuels de la Renaissance aux Lumières.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9782876738416

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    530 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    7 618 Ko

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Support principal

    ebook (ePub)

Pascal Brioist

  • Naissance : 17-9-1962
  • Age : 58 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Spécialiste d'histoire culturelle, Pascal Brioist s'est également imposé par ses travaux d'histoire des sciences et des techniques. Maître de conférences à l'université François-Rabelais (Tours), il a publié avec Hervé Drévillon et Pierre Serna Croiser le fer (2002) une histoire de la violence d'épée. On lui doit la conception scientifique du parc Léonard de Vinci au Clos-Lucé à Amboise.

Hervé Drévillon

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Né en 1963, Hervé Drévillon est professeur d'histoire à l'université Paris-I, directeur de l'« Institut des Études sur la Guerre et la Paix » et du département « Histoire de la défense et de l'armement » de l'IRSEM.ÿC'est un spécialiste de l'histoire militaire. Il a déjà écrit près d'une dizaine d'ouvrage sur la période XVIe- XVIIIe siècle dans l'histoire de France.

Pierre Serna

Pierre Serna est professeur d'université à Paris 1 Sorbonne et directeur de l'Institut d'histoire de la Révolution française.ÿIl est l'auteur de nombreux ouvrages, dont Antonelle. Aristocrate révolutionnaire. 1747-1817, Éditions du Félin, préface de Michel Vovelle ; Croiser le fer. Culture et violence de l'épée dans la France moderne. XVIe-XVIIIe siècle, Champ Vallon ; La République des girouettes. 1789-1815 et au-delà. Une anomalie politique française, la France de l'extrême centre, Champ Vallon.

empty